Les Bourgeoises au pensionnat - L'éducation féminine au XIXe siècle

Michelle Perrot

(Préfacier)

,

Céline Grasser

(Traducteur)

Note moyenne 
Rebecca Rogers - Les Bourgeoises au pensionnat - L'éducation féminine au XIXe siècle.
Quelle éducation reçoivent les femmes de la bourgeoisie qui peuplent l'imaginaire des Français grâce aux romans et aux peintures du XIXe siècle ?... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 7 octobre
En librairie

Résumé

Quelle éducation reçoivent les femmes de la bourgeoisie qui peuplent l'imaginaire des Français grâce aux romans et aux peintures du XIXe siècle ? Les Bourgeoises au pensionnat offre une réponse en étudiant l'émergence d'un système d'enseignement secondaire pour jeunes filles antérieur aux lois républicaines de 1880. A travers l'étude d'établissements très divers, religieux comme laïcs, se dessine un portrait des jeunes filles au pensionnat ainsi que des " instruiseuses ", pour reprendre le qualificatif qu'utilise Lamartine pour désigner les nombreuses femmes qui vivent de l'enseignement. L'analyse des programmes d'études, des manuels d'instruction et des rapports d'inspection met à jour les enjeux de cette éducation visant à faire de bonnes mères et épouses. La lecture de discours de distribution de prix, de correspondances, de mémoires et de journaux intimes révèle l'autre facette du processus, un univers scolaire où les jeunes filles apprennent des leçons qui sont en réalité plus complexes. La culture scolaire transmise au pensionnat ne s'arrête pas aux frontières de l'Hexagone. L'éducation catholique des jeunes filles fait partie de la " mission civilisatrice " française, les bonnes sœurs qui dirigent les pensionnats en métropole se lançant également à la conquête des âmes en Afrique comme aux Etats-Unis. Si l'on connaît bien l'influence culturelle des Jésuites dans le monde, ce livre témoigne d'un modèle d'éducation féminine " à la française " qui fait partie d'une histoire transnationale en voie de construction, histoire expliquant en partie l'image de la femme française qui fascine tant les observateurs étrangers, notamment Outre-Atlantique.

Sommaire

  • RECONSTRUIRE L'EDUCATION DES FILLES APRES LA REVOLUTION (1800-1830)
    • La féminité en question : voix et débats
    • Institutions, scolarisation et identités féminines
  • LES FEMMES ET LES INSTITUTIONS SCOLAIRES (1830-1880)
    • La place des femmes dans un nouvel ordre bourgeois (1830-1848)
    • Des femmes indépendantes ? Les enseignantes au milieu du XIXe siècle
    • Vocations et professions : l'exemple de la sœur enseignante
    • Les pensionnats : espace, culture et identités féminines
  • VISIONS NATIONALES ET POLITIQUES DE L'EDUCATION DES FILLES
    • Batailles politiques autour de l'esprit des femmes (1850-1900)
    • L'exportation du modèle français au XIXe siècle

Caractéristiques

  • Date de parution
    30/08/2007
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-0464-6
  • EAN
    9782753504646
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    390 pages
  • Poids
    0.645 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Rebecca Rogers

Rebecca Rogers est professeure en histoire de l'Education à l'université Paris Descartes. Spécialiste de l'éducation des filles, elle a publié des travaux sur les demoiselles de la Légion d'honneur, ainsi que sur l'histoire des enseignantes et de la mixité.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,00 €