Le patronat marseillais et la deuxième industrialisation (1880-1930)

Note moyenne 
Xavier Daumalin - Le patronat marseillais et la deuxième industrialisation (1880-1930).
Le patronat marseillais des années 1880-1930 a mauvaise réputation. On lui reproche d'être resté replié sur lui-même, individualiste, trop exclusivement... Lire la suite
28,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 5 décembre et le 9 décembre
En librairie

Résumé

Le patronat marseillais des années 1880-1930 a mauvaise réputation. On lui reproche d'être resté replié sur lui-même, individualiste, trop exclusivement marchand, et de ne pas avoir su évoluer vers un capitalisme de type managérial jugé plus efficace pour pouvoir répondre aux enjeux industriels de son époque. Cette culture de l'entre-soi, fondée sur un système relationnel puissant et des représentations hérités du milieu du XIXe siècle, aurait contribué à pérenniser des modes de formation et de gestion peu performants, à limiter les capacités d'investissement ou d'innovation des entreprises et à retarder la concentration des sociétés, la rationalisation des méthodes de production et la standardisation des produits.
Elle aurait en outre favorisé le repli des entreprises sur des marchés protégés - essentiellement coloniaux - et provoqué une certaine cécité à l'égard des évolutions économiques et sociales en cours. En d'autres termes, le patronat marseillais des années 1880-1930 aurait raté la deuxième industrialisation. Cette légende noire, forgée au cours de la récession qui a suivi les Trente Glorieuses, nécessite aujourd'hui d'être revue.
L'ouverture de nouveaux fonds d'archives privées, le renouvellement et la diversification des approches au sein de l'histoire économique et sociale régionale et l'émergence d'un nouveau régime d'historicité, permettent de proposer une tout autre représentation de la deuxième industrialisation marseillaise.

Sommaire

  • L'INDUSTRIE MARSEILLEISE VERS 1880
    • Le socle industriel de longue durée
    • Les industries apparues au cours du XIXe siècle
    • Un recours massif à la main d'oeuvre étrangère
  • L'EBRANLEMENT DES POSITIONS INDUSTRIELLES (1883-1895)
    • Mondialisation des marchés, renouvellement des technologies industrielles et protectionnisme
    • L'aggravation des tensions sociales
    • Crispations et recompositions idéologiques
  • LES VOIES DE LA RECONQUETE (1896-1929)
    • La diversification des sources de financement
    • L'innovation
    • L'adaptation des pratiques sociales
  • QUEL RENOUVELLEMENT?
    • Effacements et repositionnements du patronat dans les industries héritées du XIXe siècle
    • Le renforcement du socle industriel de longue durée

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/06/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-85399-930-4
  • EAN
    9782853999304
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    326 pages
  • Poids
    0.532 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Xavier Daumalin

Xavier Daumalin est professeur d'histoire contemporaine à l'université d'Aix-Marseille et rattaché à l'UMR TELEMME (AMU-CNRS).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
28,00 €