LE GOUVERNEMENT DE L'ENTREPRISE. Modèles économiques de l'entreprise et pratiques de gestion

Note moyenne 
Pierre-Yves Gomez - .
Les sciences de gestion connaissent quelques difficultés pour penser l'entreprise dans sa globalité, faute de prendre en compte les modèles économiques... Lire la suite
24,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Les sciences de gestion connaissent quelques difficultés pour penser l'entreprise dans sa globalité, faute de prendre en compte les modèles économiques sur lesquels fonder une cohérence analytique. On assiste alors à la multiplication de " points de vue ", de travaux de détails dont l'absence de cohérence analytique explique peut-être la multiplication de recettes selon les modes, plutôt qu'à des exposés d'intention scientifique. La science économique elle-même s'est souvent éloignée des préoccupations politiques de l'économie pour s'enfermer dans un formalisme confortable mais de plus en plus stérile. Aussi est-elle tentée de renouer avec la dimension gestionnaire de l'économie, en élaborant des théories de l'entreprise. Dans ce contexte, l'économie politique de l'entreprise constitue un enjeu et une opportunité. Un enjeu parce qu'elle pense l'entreprise comme un système économique. Elle offre alors aux sciences de gestion une base analytique solide pour l'action. Une opportunité car les théories de l'entreprise permettent de clarifier le rôle et le fonctionnement de la firme dans un contexte social et historique assez confus par manque de repères. Elles posent un problème devenu essentiel : celui du gouvernement de l'homme au sein de l'entreprise. Ce livre n'est pas qu'une simple présentation des différentes théories économiques de la firme. Il propose une réflexion sur leur logique et les conséquences de leur utilisation implicite sur les pratiques de management. Il montre, dans une première partie, comment s'est constitué le modèle libéral de l'entreprise, fondé sur la notion de contrats entre les individus. L'ouvrage permet de comprendre la cohérence de ce modèle et donne les moyens d'en évaluer la pertinence et les limites. Dans une seconde partie, l'auteur expose une théorie synthèse de différents courants hétérodoxes. Pour la première fois, il est exposé dans cet ouvrage de manière systématique. En conclusion, la confrontation des deux modèles permet d'envisager des points de vue complémentaires ou opposés sur ce que signifie, aujourd'hui, gouverner les hommes dans les entreprises.

Sommaire

    • Le modèle contractualiste de l'entreprise
    • Droits de propriété, coûts de transaction, théorie de l'agence
    • La théorie des droits de propriété
    • La théorie des coûts de transaction
    • La théorie de l'agence
    • le modèle conventionnaliste de l'entreprise
    • La firme comme convention d'effort
    • une axiomatique conventionnaliste
    • L'entreprise comme convention d'effort
    • Une théorie de l'efficience de la firme
    • Une théorie de l'organisation de l'entreprise.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/07/1996
  • Editeur
  • ISBN
    2-7296-0627-0
  • EAN
    9782729606275
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    271 pages
  • Poids
    0.44 Kg
  • Dimensions
    15,8 cm × 24,0 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Pierre-Yves Gomez

Pierre-Yves Gomez dirige le département économique du Groupe ESC Lyon. Ses travaux portent sur lest théories de l'entreprise et sur l'analyse des fondements économiques de la gestion. Il est l'un des promoteurs de la théorie économique des conventions. Il a publié, en collaboration, un Dictionnaire de banque et de bourse (Armand Colin), Confiance, entreprise et société (Eska) et Qualité et théorie des conventions (Economica).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK