LA PROPRIETE PUBLIQUE. Eléments pour une théorie (Broché)

Philippe Yolka

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • LGDJ

  • Paru le : 01/02/1997
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
52,55 €
Neuf - Définitivement indisponible
  • ou
Votre note
Formalisée à la fin du XIXe siècle, la théorie française de la propriété publique plonge en réalité ses racines dans les droits savants et dans l'Ancien Droit. Le doyen Maurice Hauriou a synthétisé deux héritages distincts, en désignant comme propriétés publiques les biens soumis à la propriété des personnes publiques et affectés à l'usage public. Cette vision classique de la propriété publique emporte deux conséquences en droit positif : la reconnaissance au profit du titulaire du droit de propriété d'un pouvoir de gestion domaniale, dont ne rend compte ni la notion de police administrative, ni celle de service public : la reconnaissance au profit de l'occupant privatif du domaine public de droits réels administratifs, que l'évolution législative récente contribue à renforcer. La conception d'Haurion souffre de faiblesses qui conduisent à en proposer une mise à jour. Est ainsi suggérée une dissociation entre deux éléments généralement confondus : la propriété publique d'une part, dont le régime correspond aux seuls principes d'insaisissabilité et d'incessibilité des biens publics en dessous de leur valeur réelle ; la domanialité publique d'autre part, à laquelle se rattachent notamment l'inaliénabilité et l'imprescriptibilité. C'est retenir une approche organique de la propriété publique, dont le corollaire réside dans une vision fonctionnelle de la domanialité publique.
    • Les origines de la propriété publique
    • Naissance de la propriété publique
    • L'apport des droits savants
    • Origines romaines de la propriété publique
    • Origines canoniques de la propriété publique
    • L'apport de l'Ancien droit
    • Apories d'une opposition entre la garde et la propriété privée du domaine
    • L'émergence d'une propriété publique du domaine
    • L'apport du droit intermédiaire
    • Transformation de la propriété publique
    • Reconnaissance de la propriété publique
    • L'opposition de la propriété et de l'affectation
    • La prévalence de l'affectation sur la propriété
    • La prévalence de la propriété sur l'affection
    • Les tentatives de synthèse
    • La conception dualiste
    • Les conceptions monistes
    • La théorie classique de la propriété publique à l'épreuve du droit positif
    • La propriété publique et son titulaire : théorie de la gestion domaniale
    • L'antinomie de la gestion domaniale et de la police
    • Fondation d'une théorie de la gestion domaniale
    • Fondement de la gestion domaniale
    • L'autonomie de la gestion domaniale par rapport au service public
    • L'assimilation de la gestion domaniale au service public
    • La distinction de la gestion domaniale et du service public
    • La propriété publique et ses occupants : théorie des droits réels administratifs
    • Constitution de la théorie des droits réels administratifs
    • L'élaboration doctrinale de la théorie
    • Les vicissitudes jurisprudentielles de la théorie
    • Actualisation de la théorie des droits réels administratifs
    • L'insuffisance des aménagements législatifs
    • Le dépassement des conceptions classiques
    • Vers une théorie moderne de la propriété publique
    • Pour une approche critique du débats sur la propriété publique
    • Les impasses de la théorie classique
    • Absence d'autonomie de la notion de propriété publique
    • Absence d'autonomie du régime de la propriété publique
    • Les faiblesses de la conception fonctionnelle
    • Contestation de l'approche institutionnelle des choses publiques
    • Prégnance de l'approche institutionnelle des choses publiques
    • Pour une définition organique de la propriété publique
    • Elargissement de l'objet de la propriété publique
    • Les réflexions relatives à la réforme de la domanialité
    • L'extension de la propriété publique au domaine privé
    • Evolution du fondement de la propriété publique
    • La propriété publique, propriété des personnes publiques
    • Théorie classique et théorie moderne.
  • Date de parution : 01/02/1997
  • Editeur : LGDJ
  • Collection : Bibliothèque de Droit Public
  • ISBN : 2-275-01539-6
  • EAN : 9782275015392
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 649 pages
  • Poids : 0.9 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,1 cm × 3,0 cm

Biographie de Philippe Yolka

Philippe Yolka est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et Docteur en droit (Université Paris II - Panthéon-Assas).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

LA PROPRIETE PUBLIQUE. Eléments pour une théorie est également présent dans les rayons

Philippe Yolka - .
LA PROPRIETE PUBLIQUE. Eléments pour une théorie
52,55 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter