L'alimentation et le temps qu'il fait

Note moyenne 
Karin Becker et Vincent Moriniaux - L'alimentation et le temps qu'il fait.
Nourriture et «météo» sont deux facteurs élémentaires, intimement liés, de la vie des hommes. Qui ne connaît la «marchande des quatre-saisons»... Lire la suite
35,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 8 juin et le 17 juin
En librairie

Résumé

Nourriture et «météo» sont deux facteurs élémentaires, intimement liés, de la vie des hommes. Qui ne connaît la «marchande des quatre-saisons» vendant les fruits et légumes du moment, ou l'imprévoyante cigale de La Fontaine, «fort dépourvue / Quand la bise fut venue» ? L'alimentation et le temps qu'il fait sont deux «phénomènes totaux» : ils relèvent d'une expérience corporelle, de facteurs émotionnels et d'un apprentissage socioculturel.
Ils déterminent la vie quotidienne à tous les niveaux ; et les hommes cherchent à régler cette double dépendance par des normes collectives, dans une visée de contrôle, de prévision et de protection. Dans ce volume, les contributions de chercheurs d'horizons disciplinaires différents - météorologie, géographie, histoire, sociologie, littérature, ethnologie - étudient le lien étroit entre food and weather sous tous les aspects.
Chacun subit le rythme des repas et celui des saisons, le «temps qui passe» et le «temps qu'il fait» : le repas en plein air les associe de la façon la plus frappante. L'état du ciel et les nourritures et boissons représentent une expérience partagée, voire une communauté. Considérée dans la longue durée, l'identité d'un groupe est donc déterminée à la fois par ses représentations d'un climat donné et par une culture alimentaire spécifique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/04/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7056-9047-2
  • EAN
    9782705690472
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    445 pages
  • Poids
    0.65 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Karin Becker enseigne la littérature française à l'université de Münster (Allemagne). Elle a publié une thèse de doctorat sur la casuistique amoureuse du Moyen Âge et une thèse d'habilitation sur la gastronomie dans le roman du XIXe siècle. Elle a récemment dirigé La pluie et le beau temps dans la littérature française (2012), «Studia alimentorum 2003-2013» (Food & History 10.2, 2013) et, avec Olivier Leplatre, La brume et le brouillard dans la science, la littérature et les arts (2014).
Vincent Moriniaux est maître de conférences en géographie à l'université Paris-Sorbonne (Paris 4) et directeur adjoint de l'UMR CNRS 8185 ENeC (Espaces, Nature et Culture). Il a soutenu une thèse de doctorat sur Les Français face à l'enrésinement XVIe-XXe siècles. Il a dirigé, avec Frédéric Alexandre La Méditerranée (2001), avec Isabelle Lefort La mondialisation (2006), Nourrir les hommes (2008) et, avec Vincent Marcilhac, Les établissements de restauration dans le monde (2012).
Martine Tabeaud est professeur de géographie à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), directrice de l'UMR CNRS 8185 ENeC (Espaces, Nature et Culture) et co-fondatrice du réseau «Perception du climat». Elle a soutenu une thèse de doctorat sur Climatologie descriptive et imagerie satellitaire et une thèse d'Etat sur L'Atlantique tropical austral : l'eau atmosphérique et le climat en milieu océanique.
Elle a, entre autres, publié l'ouvrage de référence Climatologie (1992) cinq fois réédité, et, plus récemment, avec A. Kislov, Le changement climatique : Europe, Asie septentrionale, Amérique du Nord (2011) ainsi que «Le nuage» (Géographie et cultures 85, 2014).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
35,00 €