Jeux de massacre - Poche

Note moyenne 
Jeux de massacre, pièce créée en 1970 au Théâtre Montparnasse, a pour thème une épidémie, une peste qui ravage la Ville. Des sketches rapides... Lire la suite
6,80 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 juillet et le 31 juillet
En librairie

Résumé

Jeux de massacre, pièce créée en 1970 au Théâtre Montparnasse, a pour thème une épidémie, une peste qui ravage la Ville. Des sketches rapides montrent les réactions des paysans, des riches bourgeois, des intellectuels, des médecins, des pauvres... La politique s'en mêle, car les gens des partis veulent exploiter la peste à leur profit. Finalement, le feu dévore la ville entière et rétablit l'ordre.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/06/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-045915-5
  • EAN
    9782070459155
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    304 pages
  • Poids
    0.155 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Jeux de massacre ne raconte plus l'agonie d'un homme comme Le Roi se meurt : toute une ville passe ici de vie à trépas. A travers l'allégorie de la peste qui incarne le mal absolu, la mort qui frappe chacun sans distinction, Ionesco nous montre une hécatombe. Comme les têtes grimaçantes des jeux forains, les fantoches burlesques de cette danse macabre de l'âge atomique tombent tous, les uns après les autres, tandis qu'un moine noir, figure de la mort, traverse silencieusement la scène en contemplant, indifférent, le désastre.
Edition présentée, établie et annotée par Marie-Claude Hubert, professeur émérite à Aix-Marseille Université.

À propos de l'auteur

Eugène Ionesco

Biographie d'Eugène Ionesco

Eugène Ionesco (1909-1994) prend place dès les années 1950 parmi les représentants de ce qu'on appellera "le théâtre de l'absurde". Ses premières pièces (La Cantatrice chauve, La Leçon) traduisent son étonnement devant la vacuité des êtres et toutes les formes d'abrutissement. Tueur sans gages défend l'individu face à une société léthifère ; Rhinocéros délivre un message plus clair encore : qui voudra rester un homme aura à se méfier de tous.
Malgré une angoisse toujours croissante (Voyages chez les morts), Ionesco est de ceux qui ne capitulent pas.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,80 €