Invectives et violences verbales dans le discours littéraire (Broché)

  • Presses Université Laval

  • Paru le : 25/11/2007
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Énergumène ! Sapajou ! Vendu ! Mouchard ! Renégat ! Pirate ! Doryphore ! Moule à gaufres ! Salope ! Illuminé ! Bande de caves ! Morues ! Pouffiasses... > Lire la suite
27,05 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Énergumène ! Sapajou ! Vendu ! Mouchard ! Renégat ! Pirate ! Doryphore ! Moule à gaufres ! Salope ! Illuminé ! Bande de caves ! Morues ! Pouffiasses ! Cons ! Chameaucrates ! Écrivassiers ! Pseudo-poète médiocre et maniéré ! Voilà de quoi (se) traitent les auteurs de ce volume. C'est, en effet, aux foudres de l'invective, cette irruption de parole vive et violente, qu'on se mesure ici pour comprendre comment cette expression anime la littérature. Sur le plan du ressenti, la violence est une épreuve; et sa forme littéraire, soit celle qui nous intéressera, rappelle ce sentiment selon des modalités intenses, témoins des qualités spectaculaires de la littérature. Sous le terme invective se rassemblent la lutte, le conflit, la querelle, systèmes de relations de la violence verbale dont les excès coagulent une définition chaotique et éminemment subjective. Aussi envisagerons-nous l'invective comme un phénomène fondateur d'une certaine tradition littéraire qui aspire à inventer le lecteur à travers des pages acerbes, virulentes, provocantes et obscènes. Littérature homicide et écriture meurtrière distinguent un pan du scriptural qui effraie encore la critique. Mais forts de la conviction que la fureur est aussi une structure de créativité, nous proposons d'affronter ces productions dont la monstruosité fait aussi la grandeur. Comprendre et interpréter l'invective comme une force, telle est la mission que se donne le présent ouvrage.
  • LA VARIABILITE DE LA STRUCTURE INVECTIVE
    • La fonction de l'ethos dans la formation du discours conflictuel
    • Hérétique, poissarde et mochetée : l'invective comme philosophie du langage chez Wittgenstein, Flahaut et Nothomb
    • On connaît la chanson : invective et révolte chez quelques chansonniers canadiens-français
    • Entre force et contrainte, l'invectif chez Emile Pouget
  • LE RAPPORT DU REEL ET DU FICTIF
    • Le complot, violence poétique et violence politique chez Céline
    • Le texte célinien : l'invective dans de beaux draps ?
    • Un imaginaire de l'animosité, le groupe punk Métal Urbain (1976-1978)
    • Avant-garde, écriture ethnographique et violence épistémique : Leiris et Griaule
  • LES TYPOLOGIES DE LA VIOLENCE
    • Anathème et roman-réalité : la possibilité d'une île de Michel Houellbecq
    • " Les Grandes-Têtes-Molles de notre époque "
    • l'invective contre la norme, pragmatique de la violence verbale dans l'écriture de San-Antonio
    • Pour une systématique de la violence verbale chez le capitaine Haddock
    • Les socialistes français au temps de la deuxième internationale : petite typologie des injures militantes
  • Date de parution : 25/11/2007
  • Editeur : Presses Université Laval
  • ISBN : 978-2-7637-8445-8
  • EAN : 9782763784458
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 215 pages
  • Poids : 0.325 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 22,5 cm × 1,1 cm
Marie-Hélène Larochelle - Invectives et violences verbales dans le discours littéraire.
Invectives et violences verbales dans le discours littéraire
27,05 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK