Identités et politique - De la différenciation culturelle au conflit

Note moyenne 
Les conflits portés par des revendications identitaires - autonomie, indépendance, droits culturels - n'ont cessé d'augmenter depuis 1945 et vont parfois... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 27 septembre
En librairie

Résumé

Les conflits portés par des revendications identitaires - autonomie, indépendance, droits culturels - n'ont cessé d'augmenter depuis 1945 et vont parfois jusqu'à menacer l'existence des Etats. Loin d'avoir disparu dans les régimes démocratiques, ils sont particulièrement importants en Turquie, en Iran et au Pakistan et ce, malgré une construction étatique et un rapport aux minorités profondément différents.
Dans ces trois pays, l'identité ethnique ou religieuse est un principe quotidien de classement des individus et de hiérarchisation des groupes. Or, si les différences créent de la hiérarchie et de la rivalité, elles ne débouchent pas nécessairement sur des conflits. Comment passe-t-on alors de la simple "friction culturelle" au conflit identitaire ouvert ? Effectuant des découpages territoriaux, cartographiant, recensant et classant les populations, imposant des normes d'enseignement et distribuant inégalement les ressources, les Etats produisent les conditions propices aux mobilisations identitaires.
Le basculement dans la violence est dès lors fonction des politiques étatiques - de discrimination, d'ouverture ou de répression - qui organisent les rapports entre les groupes.

Sommaire

  • L'EFFERVESCENCE ETHNIQUE ET REGIONALE EN IRAN, L'EXEMPLE DU GILAN
  • GENESE DE LA CAUSE AZERBAIDJANAISE EN IRAN, UNE ENTREPRISE DE TRANSFORMATION DU SYSTEME DE HIERARCHISATION ETHNIQUE
  • MODE DE GESTION DES IDENTITES DANS ET PAR LES PARTIS POLITIQUES EN TURQUIE
  • DIVERSITE CULTURELLE ET HIERARCHIE ETHNIQUE, L'USAGE DES CATEGORIES DANS LE CONFLIT KURDE EN TURQUIE
  • "NARCISSISME DE LA PETITE DIFFERENCE" ET INTOLERANCES RELIGIEUSES, LE CAS DES ALEVIS ET DES SUNNITES EN ANATOLIE CENTRALE
  • LA TRANSFORMATION D'UN CONFLIT EN DIASPORA, LE ROLE DES POLITIQUES ETATIQUES
  • ENTRE QUETE D'ETHIQUE ET SOUFFRANCE A DISTANCE, L'AUTORADICALISATION D'UN JEUNE JIHADISTE INDIEN EN GRANDE BRETAGNE
  • LA VILLE DE QUETTA ET LA GUERILLA BALOUTCHE, ENJEUX D'UNE VIOLENCE POLITIQUE URBAINE
  • L'INSTRUMENTALISATION D'UN CONFLIT ETHNIQUE PAR L'ETAT, LE CONFLIT AZERO KURDE EN IRAN
  • LA TRANSFORMATION DES CADRES D'INTERPRETATION AU MOYEN ORIENT

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

" [... ] Identités et politique nous invite à regarder en face I'enjeu des causes identitaires, leurs potentialités conflictuelles et les dérives idéologiques qu'elles occasionnent. [... ]"

À propos des auteurs

Gilles Dorronsoro est professeur de science politique à l'Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, rattaché au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-CNRS) et co-fondateur et membre du comité de rédaction de SAMAJ (South Asia Multidisciplinary Academic Journal) et de European Journal of Turkish Studies. Olivier Grojean est maître de conférences en science politique à l'Université d'Aix-Marseille, en délégation au CNRS (chaire "relations internationales"), et rattaché au Centre d'études et de recherches internationales et communautaires (CERIC-UMR 7318-DICE).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €