Hôtels de ville - Architecture publique à la Renaissance

Collectif

Note moyenne 
Halles et hôtels de ville, parfois réunis dans un seul ensemble monumental, ont occupé, avant et audelà de la Renaissance, une place particulière... Lire la suite
39,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 janvier et le 29 janvier
En librairie

Résumé

Halles et hôtels de ville, parfois réunis dans un seul ensemble monumental, ont occupé, avant et audelà de la Renaissance, une place particulière dans l’imaginaire urbain, en cristallisant l’idée d’appartenance à une communauté d’intérêts et d’origines. Si la création des halles à proprement parler est à mettre en rapport avec l’essor urbain et le développement des échanges économiques du Moyen Age, les Hôtels de Ville, qui offraient aux membres du Conseil un local représentatif où puissent être centralisées les différentes fonctions de gouvernement, sont aussi le reflet de l’émergence du pouvoir municipal.
Hôtels de ville et/ou beffrois constituèrent aussi des lieux de mémoire, où les villes conservaient leurs chartes et privilèges, tandis qu’en façade extérieure bretèches ou oriels, —des balcons au XVIIe siècle—, comme tribunes de proclamation, rendaient tangibles l’image du pouvoir communal. Les maisons communes offraient encore, dans le cadre des réceptions officielles, des fêtes, des Joyeuses Entrées des souverains, des espaces de représentation ou des lieux de célébration religieuse, diverses cérémonies accompagnant la tenue des conseils.
Points de rassemblement des milices communales, elles affirmaient enfin le pouvoir politique de la ville. Mais la constitution de vastes ensembles monumentaux ouverts sur les places urbaines et associant halles et maisons communes dans un espace urbain densifié présentait d’énormes difficultés. Aussi les architectures de ces maisons communes en furent variées, dans l’espace comme dans le temps, des compositions monumentales des grandes cités des Pays-Bas à celles d’Italie ou des Pays Germaniques, aux simples maisons de ville faisant office dans bien des cas d’édifices publics.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/05/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-86906-390-7
  • EAN
    9782869063907
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    383 pages
  • Poids
    1.648 Kg
  • Dimensions
    21,5 cm × 28,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Alain Salamagne

Alain Salamagne est professeur d’histoire de l’art médiéval à l’université François-Rabelais de Tours et chercheur au Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 CNRS).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

39,00 €