Femmes éducatrices au Siècle des Lumières

Note moyenne 
Isabelle Brouard-Arends et Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval - Femmes éducatrices au Siècle des Lumières.
Les femmes éducatrices qu'évoque ce livre ont compris les enjeux qui dépassent largement l'individu singulier, garçon et/ou fille. Elles agissent... Lire la suite
22,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Les femmes éducatrices qu'évoque ce livre ont compris les enjeux qui dépassent largement l'individu singulier, garçon et/ou fille. Elles agissent dans l'enceint familiale en interpellant mère et père (la mère dont ses actes révèlent l'importance réelle ou fictive tant elle apparaît de plus en plus comme un interlocuteur privilégié), enceinte familiale considérée comme un lieu expérimental pour préparer un projet de société. Les partenaires de l'éducation, femmes, hommes, auteurs ou non, entrent dans des géométries variables, mais qui, toutes, soulignent la présence grandissante de la femme dans le domaine éducatif, quelle que soit sa place dans la société, femmes de pouvoir ou au pouvoir, femmes exceptionnelles ou non, personnel mercenaire d'une éducation domestique, conventuelle, institutionnelle, privée ou non, célibataires, épouses, mères ou grand-mères, mais toutes conscientes de leur rôle. Cette préoccupation est l'occasion de se forger un destin, d'abord par la réflexion sur le statut lié à leur éducation, mais aussi et surtout parce que leur prise de position s'accompagne d'une entrée en écriture, en littérature, parfois en politique, tolérée dans un premier temps tant le terrain discursif paraît le prolongement naturel de la vocation maternelle, mais aussi discutée, contestée, ridiculisée, interdite quand les revendications inquiètent trop le pouvoir en place. La question des savoirs, leur nature, leur mode d'apprentissage qui peut aller de l'autodidaxie à une éducation spécifique conçue pour elle par un mentor (père ou mère) en passant par un enseignement reçu par contrebande (quand elles profitent de l'éducation de leurs frères) posent le problème d'un enseignement féminin lui-même, enté sur une conception de la femme " naturellement " portée vers mes arts d'agréments, la civilité, l'épistolaire, à qui les sciences, mais aussi tout simplement la lecture doivent être autorisées avec parcimonie et surveillance. Explicitée ou non par les textes, la question d'une éventuelle spécificité féminine est au cœur des débats, elle en constitue le point d'ancrage, qu'il s'agisse des programmes, des méthodes ou des expérimentations proposées.

Sommaire

  • LES PARTENAIRES EDUCATIFS : RAPPORTS, REPRESENTATIONS
    • Mères, gouvernantes et livres de conduite : guerre ou alliance ?
    • Le rôle des mères dans l'éducation des pensionnaires au XVIIIe siècle
    • La part maternelle dans l'éducation des garçons au XVIIIe siècle
    • Mentor aux visages de femmes ; figures d'éducatrices dans quelques romans libertins du milieu du XVIIIe siècle
    • La présidente Du Bourg : diffuser et mettre en pratique ses lectures, réflexion à partir d'un exemple toulousain
    • De l'éducation des mères à une possible éducation publique : Madame d'Epinay et de Miremont
    • Le droit à l'instruction : prises de paroles et projets pédagogiques de femmes, 1789-1799
  • CONTENUS ET METHODES
    • " Sciences, poésie, arts, qu'ils nous interdisent ", poésie féminine et éducation politique : Constance Pipelet, Isabelle de Charrière
    • Le code de sensibilité et l'éducation morale chez les femmes éducatrices au XVIIIe siècle
    • Marie-Marguerite biheron et son cabinet d'anatomie : une femme de science et une pédagogue
    • Statut des lectrices et pratique de lecture dans le projet pédagogique de Madame de Genlis
    • La conversation, une pédagogie pour les femmes ?
    • Les Mémoires de Madame de Genlis, autobiographie et pédagogie
    • La place de l'image dans l'éducation : discours et livres de femmes
  • EDUCATION NOBLE ET BOURGEOISIE : LA QUESTION DU PUBLIC
    • De Minette à Théonise : Françoise de Graffigny et l'éducation féminine
    • Des femmes éducatrices dans le roman français (1671-1807)
    • De Mme de Maintenon aux auteurs de théâtre d'éducation : avatars ou mutations de la " conversation pédagogique "
    • Les dames de Saint Louis, maîtresse des demoiselles de Saint-Cyr
    • De l'éducation des princesses
    • L'art d'être grand-mère, les écrits pédagogiques de Catherine II
    • France ET EUROPE : TRANSFERTS CULTURELS
    • Educatrices anglaises et tourmente révolutionnaire : infléchissement des pratiques et des discours à la fin du XVIIIe siècle
    • Maria Edgeworth, éducatrice, et ses gouvernantes françaises
    • Les éducatrices françaises à Londres pendant la Révolution
    • Que la raison règne, les théories éducatives de Mary Wollstonecraft
    • Entre discours et réalité : l'éducation des aristocrates polonaises sous l'influence des Lumières françaises

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/09/2007
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7535-0468-4
  • EAN
    9782753504684
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    377 pages
  • Poids
    0.54 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 21,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK