Ex-Yougoslavie, de la guerre à la justice - La Serbie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine à l'épreuve du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) (Broché)

  • Michel Houdiard Editeur

  • Paru le : 01/06/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Les arrestations et les transferts des criminels de guerre devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) ont bouleversé la vie... > Lire la suite
30,00 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 28 décembre et le 2 janvier
ou
Votre note
Les arrestations et les transferts des criminels de guerre devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) ont bouleversé la vie politique ex-Yougoslave cette dernière décennie. Crée en 1993 par le Conseil de sécurité de l'ONU, ce tribunal a rencontré une farouche opposition des nationalistes serbes et croates. En Bosnie-Herzégovine. c'est aux troupes de l'OTAN déployées sur le terrain pour faire respecter les accords de paix de Dayton (1995) que reviendra la tâche d'arrêter et de transférer à La Haye les personnes inculpées. Ces arrestations ont un impact sur le rapport de force politique local. En Croatie, l'inculpation des généraux de l'armée croate par le TPIY est présentée par les nationalistes comme une atteinte portée à l'Etat croate indépendant. De cette façon, ils s'approprient le discours sur l'identité nationale. En Serbie. les nationalistes transforment chaque élection en un plébiscite anti-TPIY qui permet aux radicaux de devenir la première force politique du pays. L'arrestation et le transfert à La Haye de Slobodan Milosevic en juillet 2001 provoque l'éclatement de la coalition au pouvoir. L'objectif de cet ouvrage est de proposer des clefs de compréhension des événements liés au TPIY, pendant et après les conflits qui ont touché l'ex-Yougoslavie et de comprendre la raison pour laquelle cette question occupe une place centrale dans la vie politique serbe, croate et bosniaque. Il dévoile les thèses et les représentations historiques et il met à jour l'extraordinaire complexité et la virulence des revendications nationales. Il apporte des éclairages indispensables pour comprendre certains aspects mal connus de la période post-conflit.
    • Le TPIY et les nationalistes serbes de Bosnie
    • De la sécession à la réintégration : Les Croates de Bosnie et le TPIY
    • Le régime Tudjman face à une justice pénale internationale en consolidation
    • Le TPIY et la Croatie après la mort de Franco Tudjman
    • Le régime Milosevic et le TPIY : la perception d'une injustice
    • Un nouveau départ : La Serbie du DOS et le TPIY
    • Les usages politiques du TPIY : l'approfondissement de la crise en Serbie
  • Date de parution : 01/06/2010
  • Editeur : Michel Houdiard Editeur
  • ISBN : 978-2-35692-035-5
  • EAN : 9782356920355
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 331 pages
  • Poids : 0.51 Kg
  • Dimensions : 14,5 cm × 24,0 cm × 1,6 cm

Biographie d'Anton Vukpalaj

Anton Vukpalaj est Docteur en science politique, attaché à l'institut des sciences sociales du politique (ISP-CNRS), Université de Paris Ouest Nanterre

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Ex-Yougoslavie, de la guerre à la justice - La Serbie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine à l'épreuve du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) est également présent dans les rayons

Anton Vukpalaj - Ex-Yougoslavie, de la guerre à la justice - La Serbie, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine à l'épreuve du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).
Ex-Yougoslavie, de la guerre à la justice....
30,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK