De l'égalité formelle à l'égalité réelle. La question de l'ethnicité dans les sociétés européennes

Manuel Boucher

,

Collectif

Note moyenne 
Manuel Boucher et  Collectif - .
Il existe plusieurs manières de penser les relations interethniques liées à la dynamique migratoire contemporaine dans l'espace économique et politique... Lire la suite
46,25 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 novembre et le 27 novembre
En librairie

Résumé

Il existe plusieurs manières de penser les relations interethniques liées à la dynamique migratoire contemporaine dans l'espace économique et politique de l'Union européenne. La première est celle exprimée par les mesures craintives et protectrices définies dans les accords de Schengen et dans les traités de Maastricht et d'Amsterdam qui considèrent l'immigration comme un danger pour la cohésion sociale des Etats souverains au sein de la Communauté européenne. Les Etats-nations, affaiblis mais refusant de perdre pour autant le "monopole de la violence physique légitime", érigent une "forteresse Europe" et, face à la pression migratoire, s'organisent pour contrôler, sélectionner, refouler, administrer, voire réprimer les populations migrantes qu'ils désirent assujettir. Cependant, cette vision sécuritaire d'une Europe recroquevillée sur elle-même, pusillanime face à la "différence culturelle" et aux revendications identitaires des minorités culturelles ne représente qu'un aspect de l'Europe politique en construction. Il existe une seconde manière, moins sécuritaire, de penser les relations interethniques en Europe. Construire la cohésion sociale au cœur de l'espace européen nécessite de favoriser la construction du lien social par la promotion de formes d'intervention sociale privilégiant des logiques de médiation, d'intégration, de subjectivation, de reconnaissance plutôt que des logiques de répression. L'ouvrage que nous présentons ici se situe dans cette dynamique de lutte contre les discriminations, de combat pour les droits de l'Homme, les droits culturels et pour la promotion de la reconnaissance identitaire indispensable au développement d'une politique du Sujet dans une Europe plurielle. Ce livre est le fruit de travaux de réflexion de la part de praticiens et de chercheurs européens impliqués dans le champ de l'intervention sociale et motivés par l'envie d'éradiquer les discriminations ethniques et de faire respecter les droits des minorités en faisant évoluer les pratiques des intervenants sociaux.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/2001
  • Editeur
  • ISBN
    2-7475-0381-X
  • EAN
    9782747503815
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    582 pages
  • Poids
    0.665 Kg
  • Dimensions
    13,6 cm × 21,5 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Manuel Boucher est chercheur en sciences sociales à l'Institut du développement social et auteur de "Rap, expression des lascars. Significations et enjeux du rap dans la société française", Ed. L' Harmattan,1999 ; "Les théories de l' intégration. Entre universalisme et différencialisme", Ed. L'Harmattan,2000.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
46,25 €