Danse dans la poussière rouge - Grand Format

Note moyenne 
Danse dans la poussière rouge relate la descente aux enfers d'un avocat prêt à tout pour faire fortune. Parue en 2008, cette fable sur la corruption... Lire la suite
29,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 28 septembre
En librairie

Résumé

Danse dans la poussière rouge relate la descente aux enfers d'un avocat prêt à tout pour faire fortune. Parue en 2008, cette fable sur la corruption des milieux judiciaires dépeint la vie de Wei Da, fils de paysan devenu juriste en soudoyant collègues et supérieurs. La poussière rouge, c'est notre monde ici-bas, un monde peu reluisant dans lequel le jeune héros, né pendant la Révolution culturelle, navigue avec habileté et sans état d'âme, mais avec une grande lucidité.
Pour lui, les sentiments n'existent pas ; l'égoïsme et l'intérêt gouvernent le monde, et le mensonge est partout. Il s'honore d'être une parfaite crapule qui ne recule devant aucune magouille ni aucun coup fourré pour s'enrichir ou satisfaire ses vengeances. Trafic d'influence, détournement de fonds, blanchiment d'argent, prostitution font son quotidien. Il ira même jusqu'à tenter de faire tuer une petite amie devenue gênante ou de faire arrêter pour proxénétisme l'ancien amant de sa femme.
Il porte sur toute chose un regard cynique : amitié, amour, tout n'est que commerce. Son épouse, sa maîtresse, sa secrétaire, pas une qui n'en veuille à son argent. Dans cette désespérance absolue, ni salut ni rédemption. Seule une lueur d'humanité semble éclairer la fin du roman. Incarcéré, condamné à mort, Wei Da découvre l'amour au moment d'être exécuté.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/09/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-013767-1
  • EAN
    9782070137671
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    570 pages
  • Poids
    0.566 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 20,5 cm × 3,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Xuecun Murong

De son vrai nom Hao Qun, Murong Xuecun est né en 1974 dans le Shandong. Electron libre, c'est un écrivain engagé comme la Chine en compte peu. Il n'appartient pas à l'Association des écrivains de Chine et, pour contourner la censure, écrit des fins alternatives à ses romans. Il acquiert la notoriété en 2006 grâce à un roman publié par épisodes sur Internet et traduit sous le titre Oublier Chengdu.
Fin 2010, lauréat du prix du magazine Littérature du Peuple, il prépare un discours qu'il aura interdiction de prononcer. "Les écrits sont châtrés, prévoyait-il de dire, mais au moins je suis un eunuque proactif, je me châtre moi-même".

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,00 €