Le péché et la peur - La culpabilisation en Occident (XIIIe-XVIIIe siècles) - Grand Format

Note moyenne 
Jamais une civilisation n'avait accordé autant de poids - et de prix - à la culpabilité et à la honte que ne l'a fait l'Occident des XIIIe - XVIIIe... Lire la suite
38,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 18 avril et le 4 mai

Résumé

Jamais une civilisation n'avait accordé autant de poids - et de prix - à la culpabilité et à la honte que ne l'a fait l'Occident des XIIIe - XVIIIe siècles. Nous sommes là devant un fait majeur que l'un ne saurait trop éclairer. Tenter, dans un espace et une tranche chronologique donnés, l'histoire du péché, c'est se placer au coeur d'un univers humain. C'est dégager du même coup un ensemble de relations et d'attitudes constitutives d'une mentalité collective.
C'est retrouver la méditation d'une société sur la liberté humaine, la vie et la mort, l'échec et le mal. C'est découvrir sa conception des rapports de l'homme avec Dieu et la représentation qu'elle se faisait de celui-ci. C'est donc, à l'intérieur de certaines limites, entreprendre conjointement une histoire de Dieu et une histoire de l'homme. Dieu est-il plutôt bon ou plutôt juste ? Une civilisation entière s'est interrogée inlassablement pendant plusieurs siècles sur cette question.
A l'étage collectif naquit au XVIe siècle une "maladie du scrupule" qui s'amplifia par la suite. Comme si l'agressivité qui se déchainait contre les ennemis du nom chrétien ne s'était pas épuisée en ces luttes pourtant diverses et sans cesse renaissantes. Une angoisse globale, qui se fragmentait en des peurs "nommées", découvrit un nouvel ennemi en chacun des habitants de la cité assiégée ; et une nouvelle peur : la peur de soi.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/1994
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-01306-3
  • EAN
    9782213013060
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    741 pages
  • Poids
    1.055 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,5 cm × 3,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean Delumeau

Jean Delumeau, membre de l'Institut, professeur au Collège de France, est l'auteur de nombreux ouvrages dont La Peur en Occident (Fayard 1978), Rassurer et protéger (Fayard 1989), L'Aveu et le pardon (Fayard 1990).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK