Pétain Tome 2 - La victoire perdue

  • Perrin (réédition numérique FeniXX)

  • Paru le : 11/09/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le 11 novembre 1918, l'armistice de la victoire est signé, en dépit des protestations du général Pétain, qui voudrait poursuivre l'offensive. Le... > Lire la suite
8,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 8,99 €
    • ePub 8,99 €
Votre note
Le 11 novembre 1918, l'armistice de la victoire est signé, en dépit des protestations du général Pétain, qui voudrait poursuivre l'offensive. Le 25 juin 1940, l'armistice de la défaite est accepté par le Maréchal, pour limiter les conséquences de la Débâcle. Pourquoi la victoire de 1918 a-t-elle été perdue en moins de vingt-deux ans ? Pétain, commandant en chef jusqu'en 1931, inspecteur de la Défense aérienne de 1931 à 1934, ministre de la Guerre en 1934, a-t-il une responsabilité dans l'affaiblissement de l'armée et dans la désastreuse conduite de la guerre en 1939-1940 ? Non, estime Guy Pedroncini, qui traite ici de la période la moins étudiée de la vie du Maréchal.
Il montre les efforts de Pétain, pour conserver une armée forte, après la victoire de 1918. [.] En dépit de son prestige, il n'eut pas les moyens d'imposer ses vues. Il les a exposées dans de nombreux discours, largement cités par Guy Pedroncini, qui témoignent d'une vision claire du présent et des menaces de l'avenir. Plus encore, il les a défendues dans le secret des délibérations du Conseil supérieur de la guerre, puis du Conseil permanent de la défense nationale.
Occupant une place importante dans cet ouvrage, celles-ci pourront apparaître ardues au profane, mais intéressantes au passionné d'histoire militaire. Elles sont nécessaires pour connaître, à la fois les positions du maréchal Pétain, et celles des autres grands chefs. L'auteur évoque, naturellement, les succès de la guerre du Rif, que Pétain avait accepté de conduire en 1925-1926, son action comme ministre de la Guerre, la réussite de son ambassade en Espagne, en 1939-1940, d'où il fut rappelé pour s'engager dans la gestion d'un désastre sans précédent, à un âge - 84 ans - qui ne favorise pas une adaptation à des circonstances aussi tragiques.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 287
    • Taille : 84 398 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Guy Pedroncini - Pétain Tome 2 - La victoire perdue.
Pétain Tome 2. La victoire perdue
8,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK