LE CORPS DE L'ENNEMI. Hyperviolence et démocratie

  • FeniXX réédition numérique (La Fabrique)

  • Paru le : 31/12/1997
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Un certain XIXe siècle intellectuel et philosophique s'est obstiné dans l'exhortation « Désanimalisez la politique ! Extrayons-nous hors de ce cercle... > Lire la suite
9,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 9,99 €
    • ePub 9,99 €
Votre note
Un certain XIXe siècle intellectuel et philosophique s'est obstiné dans l'exhortation « Désanimalisez la politique ! Extrayons-nous hors de ce cercle maudit où l'adversaire est un ennemi, un féroce-un tigre, un loup ! ». Parcourant Hugo, Renan-mais aussi Marx et les discours tourmentés qui arpentent les champs de ruines de juin 1848 ou les transes de l'affaire Dreyfus-, Alain Brossat relate cet intense travail sur le discours politique où sont à l'ouvre tous les reconditionnements : celui qui conduit du temps des révolutions à l'épreuve de la guerre intérieure suspendue (la démocratie instituée) ; celui qui mène du registre traditionnel où l'Autre politique est bête sauvage au mode prétotalitaire où il devient rat, bacille, pou-agent de toutes les contagions et épidémies. La deuxième partie expose comment l'humanisation de la politique rend difficile de considérer l'adversaire, voire l'ennemi, comme « brute », comme monstre animal déshumanisé.
Il en découle une difficulté permanente à faire face à des figures ou à des phénomènes confrontant les vivants à l'épreuve de la limite, de l'excès absolu, de l'inhumain. Ce problème, nous n'en finissons pas de le rencontrer à propos du criminel contre l'humanité et de son pâle rejeton le négationniste-et aussi du terroriste, du génocideur-en Bosnie, au Rwanda, en Algérie... Comment le discours politique qui a exclu le partage entre figures bestiales et figures humaines peut-il faire face au retour de la barbarie humaine ? Comment se passer du nom de monstre politique ? Questions posées par une actualité toujours plus accablante.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 290
    • Taille : 79 165 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

LE CORPS DE L'ENNEMI. Hyperviolence et démocratie est également présent dans les rayons

Alain Brossat - .
LE CORPS DE L'ENNEMI. Hyperviolence et démocratie
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK