Le capitaine Coutanceau - E-book - Multi-format

Note moyenne 
Emile Gaboriau (1832-1873) "C'était l'autre soir. La journée finie, nous étions tous réunis, amis et voisins, chez les Coutanceau, et nous devisions... Lire la suite
1,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Emile Gaboriau (1832-1873) "C'était l'autre soir. La journée finie, nous étions tous réunis, amis et voisins, chez les Coutanceau, et nous devisions - les fenêtres ouvertes, à cause de la grande chaleur. De braves gens, ces Coutanceau, depuis l'aïeul, le capitaine, un homme de fer qui passera la centaine, jusqu'au dernier des mioches. Des gens d'une probité antique, bien connus dans notre quartier, qu'ils habitent de père en fils depuis plus d'un siècle, si aimés et si respectés que c'est un honneur dont on est fier que d'être admis chez eux. Mais l'autre soir, nous n'étions point gais comme de coutume. Des nouvelles circulaient, depuis une semaine, qui faisaient les fronts soucieux. D'aucuns affirmaient que le roi de Prusse, pendant qu'il passait à cheval devant le front de ses troupes, avait osé publiquement, en plein soleil, à la face de tous, écarter d'un geste dédaigneux notre ambassadeur, le représentant de la France, qui s'avançait vers lui. - C'est à n'y pas croire, disait M.
Dolin, le marchand de bois, c'est à se demander si l'orgueil n'a pas troublé la raison de ces gens-là. Il commençait à s'animer, lorsqu'à ce moment de grandes clameurs qui montaient de la rue lui coupèrent la parole. Nous nous précipitâmes aux fenêtres. Une bande de jeunes gens passait, portant un drapeau et criant : - À Berlin !... À Berlin !... À Berlin !... Prompt comme l'éclair, un des fils Coutanceau s'élança dehors, et, lorsqu'il reparut l'instant d'après, il tenait un journal du soir. Il était un peu pâle, et ses narines frissonnantes, comme il arrive quand on est secoué par quelque puissante commotion, mais ses yeux brillaient d'un éclat extraordinaire." Alors que la guerre de 1870 vient d'être déclarée, le capitaine Coutanceau, pratiquement centenaire, évoque, à ses petits-enfants, une situation similaire : la Révolution française et notamment l'année 1792, lorsqu'on déclara : "La patrie en danger !"

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/06/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-37463-691-7
  • EAN
    9782374636917
  • Format
    Multi-format
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format PDF
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Emile Gaboriau

Émile Gaboriau (Saujon 1832-Paris 1873) fut hussard en Afrique, chef d'écurie et s'engagea dans la cavalerie avant de s'installer à Paris. Il y devient le secrétaire de Paul Féval qui lui fait découvrir le journalisme. Il publie son premier roman, L'Affaire Lerouge, en 1866. Le succès est tel qu'il est engagé comme feuilletoniste au Petit Journal. Emile Gaboriau est considéré comme le père du roman policier français.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le capitaine Coutanceau est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
1,99 €