La mal-aimée - Histoire de la IVe République - E-book - ePub

Note moyenne 
Donner à la IVe République l'épithète de « mal-aimée », c'est nuancer de sympathie, voire d'indulgence, le jugement trop sommaire que l'on porte... Lire la suite
7,49 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Donner à la IVe République l'épithète de « mal-aimée », c'est nuancer de sympathie, voire d'indulgence, le jugement trop sommaire que l'on porte généralement sur elle. Si les hommes politiques et les partis qui l'ont gérée, préfèrent se détourner de leurs souvenirs, il n'est pas rare cependant d'entendre nos meilleurs juristes rendre sur le régime honni un jugement plus équitable. La crainte de l'électeur impose le désaveu du passé, parce que le régime nouveau a su exploiter le discrédit dans lequel était tombée la IVe , pour n'avoir pu ni voulu se réformer à temps.
La IVe ne saurait être réhabilitée malgré elle. En revanche, on peut rechercher l'explication de son échec. Nul ne contestera que cette douzaine d'années qui vont du départ de de Gaulle en janvier 1946, après son défi aux partis, jusqu'à son retour en mai 1958, ont été chargées d'événements. La France exsangue a dû se relever dans les orages de la guerre froide, et elle y est parvenue en dépit de l'action révolutionnaire du communisme et de l'ardeur révisionniste du gaullisme.
L'adversaire d'extrême-gauche a été progressivement isolé et réduit, mais en partageant les fruits de l'opposition avec le gaullisme, il a fortifié celui-ci, qui s'est finalement montré le plus redoutable des deux. Mais on n'est pas trois fois l'instrument du destin - en 1940, en 1944 et en 1958 - sans quelque raison. De Gaulle a toujours bénéficié d'un appel du vide. Les partis s'inclinèrent. La IVe avait vécu, entraînant dans sa chute l'idéologie et la tradition démocratiques qu'une génération mutilée n'avait pas su entretenir.
Témoin de ces années passionnantes, l'un des meilleurs analystes politiques de notre époque, Joseph Barsalou, rédacteur en chef et éditorialiste de la Dépêche du Midi, explique l'échec final par la confusion qui s'est créée autour de la notion de majorité. Trop de problèmes ardus se posaient en même temps pour des gouvernements de coalition, soumis à des assemblées tyranniques. Le régime devait culbuter sur le dernier, pour n'avoir pas senti que l'opinion s'était détachée de lui, bien qu'il eût accompli en maints domaines une ouvre très positive.
Esprit clair et subtil, sachant analyser, expliquer, commenter, avec finesse et distinction, M. Joseph Barsalou qui allie la culture ou le talent, a écrit l'histoire de la IVe République dans un document indispensable à l'intelligence des événements qui se sont déroulés de la libération au 13 mai 1958.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      360
    • Taille
      512 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La mal-aimée - Histoire de la IVe République est également présent dans les rayons

7,49 €