Violence et éducation : de la méconnaissance à l'action éclairée. Actes du colloque de Saint-Denis

José Seknadjé-Askénazi, Marie-Louise Martinez

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2001
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
29,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La violence dans ses différentes manifestations personnelles (mépris de soi, échecs, suicides), sociales (injures, vols, rackets, viols, meurtres) mais aussi institutionnelles (illettrisme, exclusion, ségrégation en filières plus ou moins avouées) mine l'école. Dans d'autres domaines (famille, justice, religion...) qui participent à l'éducation, on constate encore qu'une violence diffuse tournée contre soi, l'autre, le groupe institutionnel, ronge la jeunesse, et hante les adultes à son égard.
L'éducation, dans ses véritables finalités, est pourtant l'autre de la violence. Le souci éducatif impose donc de comprendre et d'agir, en trouvant des alternatives à l'indignation impuissante. Encore faut-il pour cela disposer d'outils théoriques satisfaisants. On ne peut se résoudre à l'inventaire hétéroclite habituel, qui prétend recenser une multitude de processus aux racines et aux effets disparates.
Les visions partielles, partiales, unilatérales, ne font en réalité qu'aggraver les choses. Un modèle explicatif ambitieux est donc nécessaire, qui dévoile l'unité des différentes faces de la violence, les articule, et permette d'envisager des issues. L'anthropologie inspirée des travaux de René Girard donne une intelligibilité importante à la relation éducative, dans certains de ses fonctionnements mais aussi et surtout de ses dysfonctionnements.
C'est ce modèle, encore peu utilisé dans les sciences de l'éducation, qui éclaire la majorité des interventions au Colloque de Saint-Denis, par delà la diversité des domaines représentés (philosophie, histoire, droit, sociologie, psychologie, linguistique, didactique, critique littéraire...). La première partie de cet ouvrage est centrée sur l'école, la seconde concerne les grands domaines de la culture affectant indirectement l'éducation, la troisième fait le point sur les moyens d'échapper à la violence : médiation, régulation non-violente des conflits, partage du symbolique, intégration du tiers personnel...
    • L'école : violences plurielles ? Les sources symboliques de la violence
    • La violence de l'indifférencié : société et justice
    • La violence de l'indifférencié : famille et thérapies
    • Lien religieux, violences symboliques et captations éducatives
    • Sortir de la violence ; le défi éducatif
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 414
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Violence et éducation : de la méconnaissance à l'action éclairée. Actes du colloque de Saint-Denis est également présent dans les rayons

José Seknadjé-Askénazi et Marie-Louise Martinez - .
Violence et éducation : de la méconnaissance à...
29,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter