Psychanalyse et biologie

Michaël Hayat

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2002
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
L'énigme humaine tient dans cette question : comment l'homme symbolise-t-il la dynamique biologique ? Seule une meilleure compréhension de la représentation mentale peut nous aider à y répondre. La pensée, en effet, est une activité de représentation. En outre, le pouvoir de représentation est créateur d'une réalité relativement autonome par rapport à celle de la simple copie, mais aussi plus riche que celle de l'expression analogique.
Enfin, pour le comprendre, il est nécessaire d'éclairer la relation entre processus endogènes et sources exogènes de la représentation. Telles sont les hypothèses de cette investigation. Or, la psychanalyse tente de penser l'énigme humaine à partir de ces mêmes hypothèses. Du double point de vue psychologique et anthropologique, elle doit être prise au sérieux, mieux connue et approfondie, notamment pour éclairer la relation entre mémoire et symbolisation.
Pourtant, la théorie freudienne est ouverte à des interprétations diverses et parfois contradictoires. L'opposition la plus générale est favorisée par l'œuvre freudienne elle-même : une perspective biologisante et moniste de l'esprit d'un côté, une approche métaphorisante et dualiste de l'autre. Or, c'est précisément le lien entre biologique et métaphorique qui fait problème. Sans l'effort pour lier rigoureusement le processus de métaphorisation et, plus globalement, de symbolisation, au biologique et au physique, la psychanalyse resterait un nouveau spiritualisme ou l'énième avatar du subjectivisme.
Or, nous travaillons ici à partir d'une hypothèse moniste et matérialiste. Pour comprendre l'esprit, il convient donc d'en revenir à la matérialité du corps. Mais toute théorie qui tire de l'interprétation psychologique, comme philosophique une certaine idée du vivant court le risque de " penser la tête à l'envers " et de manquer son objet en le surdéterminant : il convient au contraire de partir du biologique, voire du physique, pour mieux remonter vers l'esprit.
Notre thèse est la suivante : la psychologie doit s'enraciner dans les sciences de la vie et les formes mentales sont une traduction des formes biologiques via la cérébralité. Mais enracinement n'est pas réduction. En outre, la notion de forme biologique reste problématique. C'est à son éclairage que se consacre la fin de cette recherche, qui confronte les modèles instructionnistes et sélectionnistes du vivant.
  • LES REPRÉSENTATIONS MENTALES : APERÇUS PHILOSOPHIQUES ET MÉTHODOLOGIQUES, SENS DU QUESTIONNEMENT
  • LES REPRÉSENTATIONS PSYCHIQUES DANS LA THÉORIE PSYCHANALYTIQUE
    • La représentation psychique dans la psychanalyse freudienne
    • L'appareil psychique comme machine d'inscription des traces
    • Leçons de la psychanalyse freudienne pour une philosophie de la représentation et de la traduction : dynamique, économique et énergétique des transformations, effacement de la présence et du lieu, auto-organisation et interactivité psychiques
    • Constitution du moi par formation d'un espace imaginaire : les enveloppes psychiques, interfaces qui séparent et relient, protections qui assurent la communication
    • Étayage, distanciation par figuration et formation de la pensée
    • Rêve et représentations psychiques
    • Frontières, communication psychiques et troubles des limites : partiel et total, discontinuité et continuité dans les " pathologies " de la dynamique psychique
    • La relation entre mémoire et symbolisation, nexus et plexus biopsychiques : biologie, psychanalyse et psychologie de l'apprentissage
  • FORCES, FORMES ET SCIENCES DE LA VIE RÉFLÉCHIES PAR LA PHILOSOPHIE
    • L'idée de vie et ses formes biologiques dans la philosophie hégélienne : pouvoir de compréhension de la dialectique
    • L'idée de vie chez Nietzsche : philosophie de la vie et sciences de la nature
    • L'idée de vie chez Freud : interprétation psychanalytique de la vie et sciences de la nature
  • LES FORMES DYNAMIQUES EN BIOLOGIE
    • La forme en biologie : champs, problèmes et enjeux
    • Formation et transformation du vivant
    • Modèles sélectionnistes et modèles instructionnistes
    • Combinatoire et sélection dans une totalité auto-organisatrice, texte et contexte, fermeture et ouverture des systèmes biologiques, intégrations et représentation
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 240
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Michaël Hayat - .
Psychanalyse et biologie
15,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter