Dynamique des formes et représentation : pour une biopsychologie de la pensée

Michaël Hayat

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2002
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,50 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
L'effort pour faire de l'esprit un objet de science, non un simple sujet de et du discours se fonde ici sur une définition représentationnaliste de la pensée. Dans une approche moniste, matérialiste, mais non réductionniste de la réalité, la question de la transformation de la vie biologique du cerveau en activité psycho-symbolique s'impose comme le problème fondamental. Savoir se tenir à distance aussi bien des interprétations spiritualistes et dualistes que du réductionnisme mécaniste constitue la difficulté majeure d'une telle approche.
Ni ordinateur, ni homoncule, ni centre spirituel : le cerveau-esprit est une totalité réticulaire physico-biologique qui produit une méta-matérialité symbolique. Et ses dimensions biologiques et culturelles imposent, pour le comprendre, de lier sa structure à une histoire. La théorie darwinienne de l'évolution est au cœur du problème de la continuité entre vie et représentation : elle a fortement inspiré ce travail.
Pour comprendre la pensée, l'hypothèse de représentations mentales animales nous semble d'ailleurs plus pertinente que le modèle de l'ordinateur. Notre théorie des représentations mentales, qui tente d'éclairer à la fois les dimensions endogènes et exogènes de leur genèse se distingue aussi bien de l'innéisme que de l'empirisme et du physicalisme computationnel. Ces modes de traitement de la pensée ne semblent pas compatibles, en effet, avec une approche pleinement biologique de l'activité cérébrale, d'un point de vue aussi bien ontogénétique que phylogénétique.
Pas plus d'ailleurs qu'avec les facteurs d'apprentissage, d'affectivité, de symbolisation et de culture qui interagissent dans toute psychogenèse. L'étude de la relation entre auto-organisation cérébrale, perception des formes naturelles, apprentissage des formes culturelles et histoire individuelle est donc au cœur de cette investigation. Celle-ci obligera à un effort particulièrement délicat : celui qui tend à l'articulation et l'unification des sciences du vivant et du cerveau, de la psychanalyse et de la psychologie de l'apprentissage.
Résoudre l'énigme du biosymbolique est la clé d'une biopsychologie de la pensée.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 256
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Michaël Hayat - Dynamique des formes et représentation : pour une biopsychologie de la pensée.
Dynamique des formes et représentation : pour une...
16,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter