Questions de communication Actes N° 18/2013

Les cultures des sciences en Europe - Tome 1, Dispositifs en pratique

Note moyenne 
Anne Masseran et Philippe Chavot - Questions de communication Actes N° 18/2013 : Les cultures des sciences en Europe - Tome 1, Dispositifs en pratique.
Au-delà du simple état des lieux des pratiques, ce volume examine la construction et l'action des dispositifs de médiation en matière de cultures... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 5 décembre et le 9 décembre
En librairie

Résumé

Au-delà du simple état des lieux des pratiques, ce volume examine la construction et l'action des dispositifs de médiation en matière de cultures scientifiques et techniques. En effet, la culture scientifique et technique (CST) est inscrite de longue date dans les agendas politiques, avec plus ou moins d'insistance. Elle est également mise à profit pour répondre aux préoccupations socio-économiques et doit contribuer à résorber la "crise des vocations scientifiques" ou encore à calmer les controverses publiques autour de l'introduction et la pérennisation de certains artefacts technologiques dans la société, comme les OGM ou les nanotechnologies.
En ce sens, examiner les dispositifs revient à mettre à jour les "philosophies" politiques sous-jacentes, ainsi que la manière dont leurs initiateurs conçoivent les publics et attendent des réponses de ceux-ci. II s'agit aussi de montrer la créativité mise en ouvre dans ces actions. Ici, l'analyse des dispositifs de CST s'articule autour de trois axes. Comment la science est-elle mise en récit et en scène ? D'abord, comment rejoint-t-elle le quotidien du public, et ce, alors même que la vulgarisation tend à instaurer une distance entre le monde dit "profane" et la science ? Des dispositifs populaires, artistiques, ludiques sont ainsi présentés, sans oublier les médias classiques, comme la télévision qui, via ses séries de police scientifique, propose quotidiennement des histoires de science.
En deuxième lieu, on s'interroge sur la manière dont les différents savoirs (populaires, personnels, professionnels...) composent avec le savoir scientifique. Ce dernier s'installe dans des domaines déjà investis de connaissances ; loin de céder la place, celles-ci résistent, parfois en se déployant dans des lieux autres que ceux de la CST. Enfin, l'un des mots d'ordre actuels des politiques en matière de choix technoscientifiques affirme le droit à la participation des citoyens.
Mais où s'arrête ce droit lorsqu'il s'agit d'équipements lourds et/ou à fort potentiel économique comme le nucléaire ?

Sommaire

  • SCIENCE EN SCENE, SCIENCE EN RECIT
    • La science aux chansons : réflexions sur un objet médiatique populaire en vulgarisation scientifique
    • Quand la médiation scientifique s'empare de la danse
    • Les représentations de la science et de la technique dans les séries policières à caractère scientifique, quel apport du récit ?
  • HYBRIDATION DES SAVOIRS
    • Les dispositifs de publicisation des sciences : diversification théorique, diversification pratique ?
    • Influence des institutions et des médias sur l'engagement des scientifiques envers la société : émergence d'inégalités entre hommes et femmes ?
    • Le projet et programme de recherche comme dispositif de médiation : deux modèles mis en perspective
  • QUELS DISPOSITIFS POUR LA PARTICIPATION CITOYENNE AUX CHOIX TECHNOSCIENTIFIQUES ?
    • Vers une "mise en culture" de la catastrophe ? Mobiliser les publics européens face au risque radiologique "durable"
    • Le débat public sur la gestion des déchets radioactifs : cas d'un dispositif institutionnel français de médiation
    • Confrontation de savoirs dans l'espace citoyen : la défiance dans le débat public à thème scientifique

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-8143-0131-3
  • EAN
    9782814301313
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    237 pages
  • Poids
    0.395 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Anne Masseran est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Strasbourg et membre du Centre de recherche sur les médiations. Elle étudie les mécanismes d'appropriation sociale des développements technoscientifiques, les controverses publiques et l'évolution de la culture scientifique et technique. Elle a dirigé l'antenne française du réseau Optimizing public understanding or science et a participé à plusieurs projets français et européens dans ce domaine.
Philippe Chavot est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Strasbourg. Il est responsable de l'équipe Technologies et communication du Laboratoire interuniversitaire des sciences de l'éducation et de la communication. Il a mené des recherches sur sciences et médias, sur les dispositifs de médiation et sur l'appropriation sociale des sciences et des technologies.
Ses travaux portent actuellement sur la question des publics des sciences.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €