Journal Français de Psychiatrie N° 38

Retour sur la loi du 5 juillet 2011

Note moyenne 
Thierry Jean et Pierre-Yves Gaudard - Journal Français de Psychiatrie N° 38 : Retour sur la loi du 5 juillet 2011.
La réforme de l'hospitalisation sous contrainte du 5 juillet 2011 transfère au pouvoir judiciaire, en la personne du juge des libertés, la responsabilité... Lire la suite
20,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La réforme de l'hospitalisation sous contrainte du 5 juillet 2011 transfère au pouvoir judiciaire, en la personne du juge des libertés, la responsabilité de la poursuite ou non d'une hospitalisation sans consentement. Que le terme d'internement disparaisse du vocabulaire ne masquera pas le fait que le législateur privilégie aux soins la privation de liberté. L'histoire montre la lutte de nos aînés, d'Esquirol à Georget, pour obtenir cette limitation du droit : celle de l'humain, de ses passions comme de sa folie.
C'était au savoir psychiatrique que revenait de statuer sur ce qui tenait du pathologique. L'autorité publique reconnaissait, par l'avis psychiatrique, cette part d'ombre que porte en lui tout homme. Fût-ce au prix de débats sinon de querelles, la psychiatrie, dans le meilleur des cas, venait s'opposer à la police de l'état. La judiciarisation actuelle de la psychiatrie vaut comme symptôme social.
Elle révèle la mise en suspicion des savoirs au profit des règles techniques et gestionnaires où se profile en arrière plan la nécessaire infaillibilité de la science. Ce ne sont pas tant la multiplication des certificats et des tâches administratives, les audiences au tribunal ou pire les vidéo-conférences de malades délirants et hallucinés qui sont ici alarmants que la mise sous ordonnance de la psychiatrie avec charge exclusive de veiller à la sécurité publique.

Sommaire

  • EDITORIAL : LE JUGE ET LA MALADIE MENTALE : TIERS NECESSAIRE OU POUSSE AU DUEL ?
  • LES DROITS DES PERSONNES CONTRAINTES A DES SOINS PSYCHIATRIQUES SONT-ILS MIEUX PROTEGES ? ETAT DES LIEUX DU DROIT
  • DES LETTRES DE CACHET A LA LOI DU 5 JUILLET 2011 : TROIS SIECLES ET DEMI D'INTERNEMENT PSYCHIATRIQUE
  • LA REFORME DES HOSPITALISATIONS PSYCHIATRIQUES SANS CONSENTEMENT : UN ECLAIRAGE HISTORIQUE
  • DE L'HOSPITALISATION AUX SOINS SANS CONSENTEMENT EN PSYCHIATRIE
  • CE QUE " SOIN " VEUT DIRE
  • LA LOI DU 5 JUILLET 2011 : LE JUGE ET LE FOU
  • ALLOCUTION DE NICOLAS SARKOZY A ANTONY, 2 DECEMBRE 2008
  • DU POINT DE VUE DES SYNDICATS
  • COMMENT BRICOLER POUR LE MIEUX AVEC UNE LOI BRICOLEE POUR LE PIRE
  • LA PSYCHIATRIE PUBLIQUE DEVOYEE
  • L'APPLICATION DE LA LOI DU 5 JUILLET 2011 PAR LES JUGES DES LIBERTES ET DE LA DETENTION DEPUIS LE 1ER AOUT 2011
  • PRINCIPE DE PRECAUTION

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/03/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7492-3633-9
  • EAN
    9782749236339
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    43 pages
  • Poids
    0.16 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 25,0 cm × 0,6 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK