Sport et violence - Repenser Norbert Elias - Grand Format

Note moyenne 
Ce livre est issu d'un travail de recherche dont l'objectif n'était pas, en discutant la théorie d'Elias ou les travaux ultérieurs d'Elias et Dunning,... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 22 juillet et le 24 juillet
En librairie

Résumé

Ce livre est issu d'un travail de recherche dont l'objectif n'était pas, en discutant la théorie d'Elias ou les travaux ultérieurs d'Elias et Dunning, de la réfuter. Tendanciellement, la théorie fonctionne avec ses creux et ses faits saillants. Elle a d'ailleurs été enrichie par un certain nombre d'auteurs. Il s'agissait simplement d'en discuter les angles morts et, plus simplement, ce qui est trop souvent considéré comme allant de soi : l'évidente pacification des sports ou par les sports.
Deux perspectives ont conduit cette analyse : l'une, sociologique, examine la "naturalisation" du sport qui est en même temps naturalisation des "sauvageons" qu'il convient de civiliser ; l'autre relève de l'anthropologie philosophique et de l'histoire, tentant de saisir ce qui est de longue durée dans cette union - ou cette désunion - du sport et de la violence. Ce livre s'inscrit dans la lignée des travaux de Hans Peter Duerr (1988) et Daniel Gordon (1994).

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Luc Robène est historien, professeur des Universités à l'Université de Bordeaux, Laboratoire Thalim. Ses recherches portent sur l'histoire des pratiques culturelles et sur la diffusion de la culture (XVIIIe-XXIe siècles) à partir de trois axes principaux : l'histoire des cultures et des pédagogies corporelles (l'éducation de la jeunesse, les loisirs et le sport), l'histoire des cultures scientifiques et techniques (la conquête de l'air et la culture aérienne), l'histoire des musiques populaires et des cultures alternatives (la scene punk en France).
Dominique Bodin est sociologue, professeur des Universités à l'Université Paris-Est Créteil, Laboratoire Lirtes. Ses travaux portent. d'une part, sur l'analyse et l'évaluation des politiques publiques en matière d'activités physiques et sportives et, d'autre part, sur les relations entre sports et violences à travers deux axes principaux, le sport comme lieu de production ou de théâtralisation des violences et le sport comme moyen d'éducation, de socialisation ou d'euphémisation des violences.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
26,00 €