Seule contre la loi - Grand Format

Note moyenne 
3 notes -  Donner un avis
Il restait donc trois ou quatre " grands " Wilkie Collins à traduire encore, et d'abord celui-ci : le premier roman de la littérature où le rôle -... Lire la suite
23,05 € Neuf
  • Poche
  • Ebook
    • Seule contre la loi
      Multi-format
      Paru le : 24/10/2012
      Téléchargement immédiat
      11,99 €
  • Grand format
Actuellement indisponible

Résumé

Il restait donc trois ou quatre " grands " Wilkie Collins à traduire encore, et d'abord celui-ci : le premier roman de la littérature où le rôle - fortement symbolique - du détective se trouve confié à une femme. Le lendemain de ses noces avec Eustace Woodville, la jeune Valeria découvre qu'elle a épousé un homme dont le vrai nom est Macallan. Cette découverte pique sa curiosité. Contre l'avis de tous, et bientôt en opposition violente avec tous ou presque, elle va s'employer, dans une angoissante solitude, à lever l'un après l'autre les masques supposés protéger une société (celle du meilleur monde) qui n'existe dirait-on que pour dissimuler ses propres turpitudes - assassinat, chantage, extorsion -, la Loi elle-même n'étant destinée, à fort peu près, qu'à fournir à cette société des alibis sur mesure. On comprend ici, comme jamais peut-être, les raisons de l'admiration conjointe de Borges et de Hitchcock pour Collins : l'enquête de l'intraitable Valeria (qui n'est elle-même qu'un alibi littéraire) est avant tout pour le lecteur l'occasion de s'égarer quatre cents pages durant dans un labyrinthe aux mille miroirs trompeurs. Occasion aussi pour l'auteur de graver en creux l'un des plus beaux portraits de femme " libre " de sa collection.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/11/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-85940-594-1
  • EAN
    9782859405946
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    423 pages
  • Poids
    0.425 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

Avis clients

L'éditeur en parle

Au lendemain de ses noces avec Eustace Woodville, la jeune Valeria découvre qu'elle a épousé un homme riche en mystères. Son vrai nom est Macallan. Cette révélation pique sa curiosité. Contre l'avis de tous, et bientôt en opposition violente avec tous ou presque, elle va s'employer, dans une angoissante solitude, à lever l'un après l'autres les masques supposés protéger une société qui n'existe dirait-on que pour dissimuler ses propres turpitudes assassinat, chantage, extorsion, la loi elle-même n'étant destinée, à fort peu près, qu'à fournir à cette société des alibis sur mesure.
Paru en 1875 alors que Collins est au sommet de son art, Seule contre la loi passe pour la première oeuvre littéraire où le rôle du détective est confié à une femme.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK