Sept ans d'aventures au Tibet

Note moyenne 
Heinrich Harrer - Sept ans d'aventures au Tibet.
Trois évasions en Inde pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux traversées de I'Himalaya, une marche interminable sur les hauts plateaux désolés du... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 29 septembre et le 30 septembre
En librairie

Résumé

Trois évasions en Inde pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux traversées de I'Himalaya, une marche interminable sur les hauts plateaux désolés du Changtang, cinq ans à Lhassa, la ville interdite, où Heinrich Harrer devient le confident et le professeur de l'actuel dalaï-lama alors enfant... Ce livre d'aventures est aussi le récit d'une quête rédemptrice, qui voit un alpiniste autrichien inscrit à la SS devenir le défenseur des peuples opprimés. C'est sur le Toit du monde que Harrer trouve son salut, sa vraie patrie. Cinquante-cinq ans après sa parution, ce document sur un Tibet perdu représente un document irremplaçable. Traduit en cinquante langues, lu par des dizaines de millions de lecteurs depuis sa parution en 1952. Sept ans d'aventures au Tibet a été porté à l'écran en 1997 par Jean-Jacques Annaud.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/01/2008
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7003-0139-7
  • EAN
    9782700301397
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    290 pages
  • Poids
    0.425 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 20,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Heinrich Harrer

Heinrich Harrer, alpiniste autrichien, participe aux jeux Olympiques de 1936. Il réalise la première ascension de la face nord de l'Eiger en Suisse et est salué par le nouveau régime comme un héros. Il accompagne le succès du parti nazi en Autriche et devient membre de la SS. Lorsque la Seconde Guerre mondiale se déclare, Harrer, alors aux Indes britanniques pour préparer l'ascension du Nanga Parbat est interné par les autorités. Il réussit à s échapper en 1944 et se réfugie au Tibet. Dix ans plus tard, il est le premier à parvenir au sommet du mont Déborah en Alaska. En 1962, il conduit l'expédition qui réussit la première ascension de la pyramide Carstensz en Nouvelle-Guinée occidentale, le point culminant de l'Océanie. Henrich Harrer est décédé le 7 janvier 2006. à l'âge de 93 ans.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,00 €