Représentation et pouvoir - La politique symbolique en France (1789-1830) (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 30/08/2007
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Parmi les questions auxquelles l'histoire de la Révolution française n'a pas donné de réponses définitives, la définition " du " politique demeure... > Lire la suite
20,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 29 septembre et le 3 octobre
ou
ou
Votre note
Parmi les questions auxquelles l'histoire de la Révolution française n'a pas donné de réponses définitives, la définition " du " politique demeure toujours irrésolue. Cette indécision est d'autant plus grande que l'historiographie actuelle ne s'intéresse plus seulement aux " grands " hommes mais qu'elle prend en compte les multiples interventions dans le " domaine politique ". Entrent en ligne de compte toutes les actions symboliques et culturelles qui donnent du sens à la période. Au premier plan des interrogations se trouvent alors les représentations que les hommes et les femmes de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècles ont mobilisées pour peser sur le destin collectif. L'objet du livre est l'étude de la confrontation de ces représentations mentales, linguistiques, iconographiques et rituelles et du pouvoir, exercé, contesté, imaginé pour bâtir " le " politique. L'ouvrage rassemble les communications présentées lors d'un colloque international tenu à Paris en juin 2004, réunissant des spécialistes français, américains et allemands. Tout l'éventail des médias, des pratiques et des espaces de " la politique symbolique " a été parcouru par les auteurs : de la peinture aux symboles abstraits et aux arts graphiques, des discours et des pamphlets politiques aux chansons révolutionnaires, du théâtre et des fêtes aux banquets et aux cérémonies funéraires. Entre 1789-1830 la lutte est permanente autour de telles représentations. Les acteurs politiques rivalisent entre eux pour accaparer le pouvoir d'interprétation officiel et imposer leur propre vision de " l'unique " représentation de la société. Or aucune interprétation officielle ne survit pendant longtemps. Le présent volume participe au débat sur le caractère intrinsèque de la société contemporaine, condamnée à gérer la tension inévitable entre sa volonté d'unité et les conflits qui la menacent. Comme pour d'autres domaines, la Révolution française est bien ce " laboratoire " contenant en germe les éléments déterminants des conflits à venir.
  • LA REVOLUTION, 1789-1799
    • Les fictions sur les tréteaux patriotiques (1789-1799) : combats pour une représentation
    • La représentation du Nouveau Régime : les élites politiques et sociales dans les gravures du Directoire
    • " Le théâtre se militarise " : le soldat-citoyen dans le théâtre de la Révolution française
    • Rites et contexte dans les cérémonies funèbres en l'honneur des généraux de la République (1796-1800)
    • Entre unanimité et conflit : la politisation des banquets publics, 1789-1799
    • L'imaginaire de la Constitution de 1789 à 1830 : symbolique d'union ou de division politique
  • CONSULAT ET EMPIRE, 1800-1815
    • Par la grâce de Dieu et les constitutions, Empereur des Français ; La représentation anachronique de l'Empire napoléonien dans les régions occupées de l'Allemagne
    • Un historien face à la politique symbolique de l'Empire : Charles Lacretelle, historien de la Révolution française
    • Symboles et allégories dans la caricature napoléonienne : la caricature comme auxiliaire de la politique symbolique ?
    • Portée de la politique symbolique à l'égard des armées napoléoniennes (1800-1830)
  • RESTAURATION, 1814-1830
    • La théâtralité festive : la Restauration et l'héritage démocratique de la Révolution française
    • La politique de la famille sous la Restauration : les Massacres de Scio d'Eugène Delacroix
    • La monarchie sentimentale : un remède aux crises politiques de la Restauration ?
    • La Restauration du duc d'Orléans, 1814-1817 : façonnement d'une figure cohérente
    • " Les funérailles de la monarchie " ou " l'impossible oubli "
  • Date de parution : 30/08/2007
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-0447-9
  • EAN : 9782753504479
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 300 pages
  • Poids : 0.515 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 2,1 cm
Natalie Scholz est maître de conférences à l'université d'Amsterdan ; Christina Schröer est enseignante-chercheuse au département d'histoire de l'université de Münster.
Natalie Scholz et Christina Schröder - Représentation et pouvoir - La politique symbolique en France (1789-1830).
Représentation et pouvoir. La politique symbolique en France...
20,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK