New York versus El Zapotito - Grand Format

Note moyenne 
Texte sur l'exil et le mythe de la métamorphose, New York versus El Zapotifo met en scène le récit d'une vieille mère mexicaine qui convoque le souvenir... Lire la suite
11,00 € Neuf
Expédié sous 8 à 17 jours
Livré chez vous entre le 2 octobre et le 13 octobre
En librairie

Résumé

Texte sur l'exil et le mythe de la métamorphose, New York versus El Zapotifo met en scène le récit d'une vieille mère mexicaine qui convoque le souvenir de sa fille partie à New York depuis plusieurs années. Tournées circassiennes, vieux tours de magie, tout semble tenter remonter le temps de l'oubli. Le récit a lieu au cours d'une nuit unique, aurore et crépuscule, durant laquelle la réalité est mise en abîme.
Cette histoire d'amour, celle d'une mère et de sa fille, pleine de réminiscences ancestrales où les corps forment un tout unique et inséparable, est orchestrée par Nicanor, le magicien.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"L'Eldorado américain fascine le personnage de La Fille qui délaisse alors La Mère et le village de son enfance, véritable theatrum mundi. Tezcatlipoca, le "Maître de l'invisible", régit les pensées et les mouvements des personnages, semant la discorde, psychologique, politique et émotionnelle entre une mère et sa fille. Dans la spirale d'une catastrophe" tragique, le mirage américain se joue des hommes, à l'instar du dieu Quetzalcoatl lui-même, incarnation mythologique de l'Eternité.
Ce qu'il convient de souligner, c'est la force du mythe de la métamorphose ici manifesté. Le texte est parcouru par le nahual, cet animal-sorcier qu'évoque Sahagún, cet esprit qui rentre à l'intérieur de notre corps pour en modifier notre être, notre regard, nos émotions. Dans le monde moderne, on peut l'appeler folie, ou encore créativité, mais en tout état de cause il relève davantage d'une transformation de soi à soi.
La Fille, prise dans la spirale du nahual disparaît du monde visible. Ainsi, c'est à travers les souvenirs de La Mère et avec l'aide de Nicanor, le magicien du cirque, que le présent des personnages, fragile et instable, se révèle." David Ferré.

À propos de l'auteur

Biographie de Veronica Musalem

Verónica Musalem fait partie des auteurs post-émergents mexicains les plus reconnus. Femme de théâtre, écrivain, metteure en scène, enseignante, elle a suivi, notamment, les enseignements de l'Atelier d'écriture à la Sala Beckett à Barcelone et du Workshop de la Royal Court de Londres à México en 2004-2005. Elle a également été résidente au Lark Center of Drama de New York en 2006. Elle est l'au- teur de plus de quinze textes de théâtre, publiés et créés sur le continent d'Amérique du sud et au Mexique.
Son texte Adela y Juana a été publié par The Mercurian, A Theatrical Translation Review, University of North Carolina. En 2011, elle vient à Paris dans les décombres de l'année du Mexique pour la création de Yhanui, au pays des hommes de maïs à Gare au Théâtre. Sa dramaturgie revêt une force ancestrale.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

11,00 €