Monsieur Caméléon - Poche

Orfeo Tamburi

(Illustrateur)

,

Line Allary

(Traducteur)

Note moyenne 
Curzio Malaparte - Monsieur Caméléon.
« Dans toute la littérature italienne parue du temps de Mussolini, c'est-à-dire pendant un quart de siècle, tant en Italie qu'à l'étranger, il n'y... Lire la suite
8,70 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 21 avril et le 24 avril
En librairie

Résumé

« Dans toute la littérature italienne parue du temps de Mussolini, c'est-à-dire pendant un quart de siècle, tant en Italie qu'à l'étranger, il n'y a pas de satire plus hardie et plus cruelle que ce Monsieur Caméléon. » C'est en ces termes que Malaparte présente sa fable baroque, qui a pour héros un caméléon. Le Duce se prend d'affection pour lui au point d'en faire son confident, puis son ministre.
Chargé de réformer la Constitution, l'animal en fera voir de toutes les couleurs à la classe politique italienne, avant de connaître une fin extravagante et tragique. Publié en feuilleton en 1928, Monsieur Caméléon a voué Malaparte à la prison et l'exil. À la fois conte philosophique et charge politique, il évoque tour à tour Zadig de Voltaire et Le Dictateur de Charlie Chaplin.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/02/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7103-6781-9
  • EAN
    9782710367819
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    317 pages
  • Poids
    0.17 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 17,6 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Publié en feuilleton en 1928, Monsieur Caméléon a voué Malaparte à la prison et l'exil. A la fois conte philosophique et charge politique, il évoque tour à tour Zadig de Voltaire et Le Dictateur de Charlie Chaplin.

À propos de l'auteur

Biographie de Curzio Malaparte

Né à Prato près de Florence en 1898, Curzio Malaparte rejoint à seize ans l'armée française, est blessé en Champagne et se voit décoré de la Croix de guerre avec palme. Ses écrits engagés, Technique du coup d'Etat (1933), Le soleil est aveugle (1940), Kaputt (1943) lui valent d'être tour à tour déporté, censuré et assigné à résidence par les régimes fasciste et nazi. De sa participation aux combats pour la libération de l'Italie, il tirera La Peau en 1949. Il meurt à Rome en 1957.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,70 €