Journée mondial de la lecture - offre de livraison

Les ressources des faibles - Neutralités, sauvegardes, accommodements en temps de guerre (XVIe-XVIIIe siècle)

Note moyenne 
Jean-François Chanet et Christian Windler - Les ressources des faibles - Neutralités, sauvegardes, accommodements en temps de guerre (XVIe-XVIIIe siècle).
En tant que conception politique déterminant l'ensemble des relations extérieures d'un État, la neutralité est un phénomène récent. Ce n'est qu'à... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 28 avril et le 3 mai
En librairie

Résumé

En tant que conception politique déterminant l'ensemble des relations extérieures d'un État, la neutralité est un phénomène récent. Ce n'est qu'à partir de la garantie de la " neutralité perpétuelle " par le Congrès de Vienne que la Confédération helvétique peut affirmer une véritable vocation à la neutralité. Mais cette dernière a pris corps auparavant, à partir des menaces que représentèrent les guerres européennes du XVIIe siècle pour la cohésion des ligues suisses. Par ailleurs, du XVe au XVIIIe siècle, un peu partout en Europe, des acteurs très différents tentent de limiter l'impact des guerres par de multiples pratiques de neutralisation. Dans les monarchies, ces pratiques témoignent de l'utilisation par des acteurs subalternes de marges de manoeuvre entre leur propre prince et les puissances qui les menacent. Par rapport à une histoire de " la " neutralité au singulier, l'ample horizon géographique et chronologique dans lequel sont étudiées ces neutralités, au pluriel, constitue l'originalité du présent volume. Les pratiques de neutralisation, de sauvegarde et d'accommodement en temps de guerre de l'époque moderne sont étudiées dans une perspective européenne, abordant, outre le Corps helvétique, le Saint Empire, les monarchies française et espagnole, ainsi que les espaces maritimes atlantique et méditerranéen. Elles invitent à varier les approches et les points de vue sur plusieurs histoires croisées : histoire de la diplomatie et de la guerre, du pouvoir et de ses limites, histoire aussi des moyens dont disposent les populations pour préserver leurs intérêts jusque sous le régime de l'occupation militaire.

Sommaire

    • L'invention de la tradition de neutralité helvétique : une adaptation au droit des gens naissant du XVIIe siècle
    • L'enjeu de la neutralité : les cantons suisses et la guerre de Trente Ans
    • Neutralité et appartenance au Corps helvétique : Neuchâtel à l'épreuve de la Guerre de Dix Ans
    • L' "abominable monstre de la neutralité " : la campagne de libelles contre la neutralité pendant la guerre de Trente Ans
    • Neutralité et appartenance à l'Empire : Hambourg à la fin du XVIIe siècle
    • Entre pastoralisme, commerce et défense mutuelle : les lies et passeries des Pyrénées et la genèse de la frontière (XIVe-XVVIIe siècle)
    • Les réseaux marchands pyrénéens et la pratique du commerce en temps de guerre
    • De la neutralité à la relation tributaire : la Franche-Comté, le duché de Bourgogne et le royaume de France aux XVIe et XVIIe siècles
    • La guerre, les princes et les paysans : les pratiques de neutralisation et de sauvegarde dans les Pays-Bas et le Nord du royaume de France vers la fin du XVIe siècle

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/01/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-0956-6
  • EAN
    9782753509566
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    457 pages
  • Poids
    0.795 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-François Chanet est professeur d'histoire contemporaine à l'université Charles de Gaulle - Lille III. Christian Windler est professeur d'histoire moderne à l'université de Berne (Suisse).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,00 €