Les nouvelles concubines (Broché)

  • Toucan (Editions du)

  • Paru le : 17/02/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Elles sont des centaines de milliers, peut-être des millions. Elles habitent aux quatre coins de la Chine, dans les provinces du Guangdong, du Xinjiang,... > Lire la suite
18,25 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Elles sont des centaines de milliers, peut-être des millions. Elles habitent aux quatre coins de la Chine, dans les provinces du Guangdong, du Xinjiang, du Sichuan, du Hebei, du Liaoning... Etudiantes ou petites employées, elles vivent au rythme des désirs et des fantasmes d'hommes mariés qui les entretiennent en échange de leur jeunesse et de leur disponibilité sexuelle. Certaines ont un statut privilégié et savent en tirer profit tandis que d'autres vivent repliées dans une grande dépendance. Victimes d'avortements forcés, de sévices corporels, les plus faibles n'ont aucun droit et très peu de recours. Pierre Tiessen et Zheng Baichun sont partis à la rencontre de ces femmes, les nouvelles concubines chinoises, qui racontent leur quotidien, leurs rêves, l'argent, l'amour aussi.
  • Date de parution : 17/02/2010
  • Editeur : Toucan (Editions du)
  • ISBN : 978-2-8100-0351-8
  • EAN : 9782810003518
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 222 pages
  • Poids : 0.31 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 22,5 cm × 1,8 cm
Pierre Tiessen, installé en Chine depuis 5 ans, collabore avec Le Journal du Dimanche, Alternatives économiques, Politis, le Soir (Belgique), le magazine ChinePlus et l'agence Capa. Zheng Baichun est avocat, diplômé de l'université de droit et de science politique de Pékin. Après avoir travaillé pour un cabinet privé pendant 15 ans, il crée en 2006 la première structure juridique d'aide aux concubines chinoises.
Pierre Tiessen et Zheng Baichun - Les nouvelles concubines.
Les nouvelles concubines
18,25 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK