Les maisons closes (1830-1930)

Note moyenne 
Laure Adler - Les maisons closes (1830-1930).
On les nommait courtisanes, filles de joie, de nuit, d'allégresse, de beuglant, d'amour, filles en circulation, filles à parties, à barrière, pierreuses,... Lire la suite
6,30 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

On les nommait courtisanes, filles de joie, de nuit, d'allégresse, de beuglant, d'amour, filles en circulation, filles à parties, à barrière, pierreuses, soupeuses, marcheuses, cocottes, hétaïres, horizontales, trotteuses, visiteuses d'artistes, lorettes, frisettes, biches, pieuvres, aquatiques, demi-castors, célibataires joyeuses, vénus crapuleuses... Même si elle est exemplaire d'une certaine réalité, la tragique histoire de Nana, d'Emile Zola ne résume pas la prostitution au XIXe siècle. Dans ce livre, Laure Adler restitue au quotidien la vie des prostituées, avec toutes les différences qui séparent la mondaine entretenue de la prostituée de rue. Au-delà de l'histoire des mœurs, ce livre cherche à rendre aux prostituées leur dignité.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/06/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-01-279077-1
  • EAN
    9782012790773
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    260 pages
  • Poids
    0.215 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,6 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Laure Adler

Laure Adler est directrice de France Culture. Elle a notamment publié chez Hachette Littératures Secrets d'alcôves et récemment, Marguerite Duras et A ce soir, chez Gallimard.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK