Le tournant patrimonial - Mutations contemporaines des métiers du patrimoine

Note moyenne 
Christian Hottin et Claudie Voisenat - Le tournant patrimonial - Mutations contemporaines des métiers du patrimoine.
Quels métiers se cachent derrière les décors que constituent les galeries de musées, les salles d'archives ou les façades des monuments, plus familières... Lire la suite
27,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 24 juillet et le 26 juillet
En librairie

Résumé

Quels métiers se cachent derrière les décors que constituent les galeries de musées, les salles d'archives ou les façades des monuments, plus familières au public que les magasins, réserves, salles de tri ou de restauration où se fabrique le patrimoine ? Ces activités professionnelles sont, de fait, une part tenue dans l'ombre d'un spectacle patrimonial qui se mesure habituellement en milliers voire en dizaine de milliers de visiteurs, et en dizaine voire en centaines de millions d'euros de budget.
Part de l'ombre mais aussi parfois métiers de l'ombre : les acteurs qui retiennent ici l'attention des chercheurs - gardiens, médiateurs, amateurs en voie de professionnalisation - ne sont pas toujours ceux que les médias mettent volontiers au premier plan. Lorsqu'elles deviennent terrain de l'ethnologue, ces professions souvent sollicitées pour porter un discours assertif sur le patrimoine apparaissent en proie au doute, loin de leurs certitudes scientifiques : conservateurs en mal d'objets, restaurateurs incertains face aux défis du temps, chercheurs en proie à des injonctions contraires...
Aux ethnographies attentives rassemblées dans ce volume, véritable auscultation d'un monde professionnel, il convenait d'offrir une large mise en perspective. Métiers anciens ou nouveaux, tous s'inscrivent en effet dans le paradigme d'un tournant qui a bouleversé jusqu'au sens du mot "patrimoine". Dès lors, celui-ci désigne moins un instrument de conservation de l'histoire nationale qu'une forme, de plus en plus individuelle, d'expérience du passé, repoussant indéfiniment les limites du potentiel patrimonial, et délaissant les assurances de l'expertise scientifique au profit des incertitudes de la démocratie culturelle.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Christian Hottin, conservateur en chef du patrimoine (archives), est depuis 2006 responsable de de la politique en ethnologie de la France et du patrimoine culturel immatériel au sein de la direction des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication. Chargé de conférences à I'EHESS, et chargé de cours aux universités Jules-Verne (Amiens) et François- Rabelais (Tours), ses recherches portent principalement sur l'architecture et les représentations des institutions publiques, notamment dans le monde de l'enseignement supérieur.
Claudie Voisenat, ethnologue, est rattachée au Lahic et au ministère de la Culture et de la Communication. Etudiant l'histoire des savoirs ethnographiques, ainsi que la production et la réception des formes de narration du passé, elle a notamment dirigé l'ouvrage Imaginaires archéologiques dans la présente collection (2008), et publié l'Esotérisme contemporain et ses lecteurs. Entre savoirs, croyances et fictions (en collaboration avec Pierre Lagrange, Paris, BPI / Centre Pompidou, 2005).
Contributions de Nicolas Adell, Christophe Apprill, Anne Both, Véronique Dassié, Aurélien Djakouane, Daniel Fabre, Nathalie Heinich, Christian Hottin, Richard Lauraire, Anne Monjaret, Véronique Moulinié, Mélanie Roustan, Sylvie Sagnes, Claudie Voisenat.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
27,00 €