Le Programme du Conseil National de la Résistance (Broché)

  • Elytis

  • Paru le : 10/02/2012
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
C'est le 15 mars 1944, en prévision de la Libération, sous la présidence de Georges Bidault, résistant issu du groupe "Combat", que fut rédigé le... > Lire la suite
6,10 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 26 décembre et le 30 décembre
ou
Votre note
C'est le 15 mars 1944, en prévision de la Libération, sous la présidence de Georges Bidault, résistant issu du groupe "Combat", que fut rédigé le Programme du Conseil National de la Résistance. Ce programme de réveil national fut rédigé en deux parties : d'abord une stratégie de combat clandestin puis, en prévision de la reconstruction à venir, l'esquisse d'une société nouvelle. La mise en perspective de notre époque avec ce Programme ne peut que susciter un sentiment de nostalgie pour une social-démocratie perdue.
De fait, il nous a semblé judicieux de proposer un commentaire de la partie économique de ce texte à Michel Rocard, brillant théoricien de la social-démocratie et personnalité importante du socialisme français. Nous pourrons ainsi réfléchir sur le contenu de ce programme fondateur et nous questionner sur les raisons profondes de l'état de notre société contemporaine.
  • Date de parution : 10/02/2012
  • Editeur : Elytis
  • Collection : Quoi de neuf ?
  • ISBN : 978-2-35639-088-2
  • EAN : 9782356390882
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 64 pages
  • Poids : 0.06 Kg
  • Dimensions : 12,0 cm × 16,4 cm × 0,6 cm

Biographie de Michel Rocard

Michel Rocard, homme d'Etat, haut fonctionnaire spécialisé en économie, fut sous la présidence de François Mitterrand Ministre du Plan (1981-1985) puis Ministre de l'Agriculture et Premier Ministre. Par ailleurs, durant plus de quarante ans d'engagement politique, il eut des mandats de maire (Conflans-Sainte-Honorine), de député, de sénateur, et de député européen. Michel Rocard est né en 1930 à Courbevoie.
Alors que son père, ancien Résistant, chercheur en physique contribuait activement à doter la France de l'arme nucléaire, Michel Rocard accomplissait de brillantes études qui le menèrent de Sciences Po à l'ENA (promotion 1958). Militant des Etudiants Socialistes dès 1949, mais par conviction anti-colonialiste, il s'oppose à la politique algérienne menée par les socialistes au pouvoir. Alors, jeune haut fonctionnaire (Inspecteur des finances), son engagement lui vaut de sévères réprimandes.
Il contribue à la création du Parti socialiste unifié (PSU) dont il deviendra secrétaire général en 1967. Il se présente aux élections présidentielles puis législatives de 1969. Il devient député dans les Yvelines. Michel Rocard a une vision du socialisme que les observateurs ont appelé "Rocardisme". Il prône simplement une politique économique réaliste qui sait réglementer le Marché. Ainsi, plutôt qu'un programme de nationalisation intégrale, il préfère des participations de l'Etat et s'intéresse à l'autogestion telle qu'elle fut pratiquée en Yougoslavie.
Michel Rocard Ministre du Plan établit les premiers contrats Etat-Régions qui formalisent une politique de décentralisation inédite en France. Premier Ministre, il négocie la réconciliation en Nouvelle-Calédonie, crée un dispositif pour aider les chômeurs de longue durée, le "revenu minimum d'insertion" (RMI) puis, plus tard, assainit le financement de la Sécurité Sociale par une forte diminution des cotisations salariales remplacées par un nouvel impôt qui touche tous les revenus : la "contribution sociale généralisée" (CSG).
Longtemps Député européen, Michel Rocard s'est passionné pour la construction de l'Union Européenne notamment par son engagement en faveur du Traité constitutionnel mais aussi de l'entrée de la Turquie. Désormais libre de tout mandat, Michel Rocard se consacre à la "chose publique" en publiant fréquemment des articles ou des rapports sur différents thèmes comme le financement des retraites, la création d'une taxe favorisant une politique environnementale ("taxe carbone").
Il est depuis 2009 Ambassadeur de France chargé des négociations internationales concernant les Pôles et réfléchit sur les graves questions d'environnement qu'il considère relever du devoir moral absolu de tout décideur politique.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Michel Rocard - Le Programme du Conseil National de la Résistance.
Le Programme du Conseil National de la Résistance
6,10 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK