Le genre humain N° 38-39 : La pauvreté saisie par le droit

Note moyenne 
Dominique Gros et  Collectif - .
Le nombre de pauvres se développe alors que la masse des richesses s'accroît chaque jour davantage. Aucune véritable redistribution des biens, si mesurée... Lire la suite
29,70 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 18 août et le 26 août
En librairie

Résumé

Le nombre de pauvres se développe alors que la masse des richesses s'accroît chaque jour davantage. Aucune véritable redistribution des biens, si mesurée soit-elle, ne semble à l'ordre du jour. Près de la moitié de la population africaine et une partie de l'Asie vit au-dessous du seuil de pauvreté. Dans les pays industrialisés, plus de cent millions de personnes sont pauvres - dont près d'un Européen sur cinq. En France, la précarité touche désormais toutes les professions, à tous les niveaux de qualification. Économistes, sociologues, psychologues, politiques, syndicats, associations et organismes ont étudié et approché la pauvreté. Mais que pensent les juristes ? Que dit le droit à propos de la pauvreté ? Tel est le sujet de ce volume né d'un colloque qui s'est tenu à Dijon en 1999, à la Faculté de droit et de science politique de l'Université de Bourgogne. Si la pauvreté recouvre des réalités très différentes, si celles-ci doivent chaque fois être évaluées dans des contextes spécifiques, on en connaît les conséquences communes, notamment : précarité, carence sanitaire, interdiction bancaire et expulsion. De fait, on découvre en creux une sorte de " statut du pauvre " caractérisé par l'incapacité d'exercer des droits fondamentaux. Quels que soient les critères retenus par les statisticiens, la mesure de la pauvreté masque souvent les innombrables handicaps qui en résultent. L'ethnocentrisme des riches les rend aveugles à ces réalités. On ne veut pas voir, ni savoir, que la pauvreté est le premier facteur d'exclusion sociale - tant scolaire, pour les enfants, que professionnelle, pour les adultes.

Sommaire

  • QU'EST-CE QUE LA PAUVRETE ?
    • Pauvreté et droit naturel
    • " Les pauvres ", société nomade et précaire au XVIIIe siècle
    • " Supprimons les pauvres " : Eugénisme, hygiénisme et pauvreté
    • Trois mesures - au moins - de la pauvreté
    • L'exclusion des pauvres : Nouveaux fondements de la lutte contre la pauvreté en France
    • La loi d'orientation relative à la lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998
    • " Personnes déplacées " et " réfugiés internes " ; misère extrême et vide juridique
  • LES DROITS DU PAUVRE
    • Le cadre international et européen
    • Normes internationales du travail : un outil juridique contre la pauvreté ?
    • La valeur constitutionnelle du droit au travail
    • L'accès à l'emploi
    • Le droit au logement
    • L'accès aux soins
    • Pauvreté et citoyenneté politique
    • La résistance à la paupérisation : Le point de vue d'une syndicaliste
    • Splendeur et misère de l'Union européenne : La communautarisation de la pauvreté
    • La dictature du fait accompli
  • L'ASSISTANCE AUX PAUVRES XIXE-XXE SIECLE
    • Les catholiques français du XIXe siècle face au pauvre
    • De la bienfaisance à l'assistance : Jalons pour " gouverner la misère "
    • L'assistance municipale : l'exemple dijonnais
    • L'aide sociale, héritière de l'assistance publique
    • La notion de revenu minimum

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/09/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-02-055806-8
  • EAN
    9782020558068
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    434 pages
  • Poids
    0.59 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,70 €