Le désenfantement du monde - Utérus artificiel et effacement du corps maternel

Note moyenne 
Sylvie Martin - Le désenfantement du monde - Utérus artificiel et effacement du corps maternel.
Les technologies de reproduction font aujourd'hui partie de l'actualité quotidienne: baby business, banques de sperme et d'ovules, enfants conçus... Lire la suite
23,00 € Neuf
Expédié sous 9 à 14 jours
Livré chez vous entre le 30 octobre et le 6 novembre
En librairie

Résumé

Les technologies de reproduction font aujourd'hui partie de l'actualité quotidienne: baby business, banques de sperme et d'ovules, enfants conçus ira vitro, "bébés-médicaments", femmes pouvant léguer leurs ovules à leurs filles, ou qui portent l'enfant d'une inconnue ou qui accouchent à l'âge de la retraite, etc. Dans la foulée de ces avancées aux allures miraculeuses, des scientifiques oeuvrent à la mise sur pied d'un utérus artificiel, machine qui permettrait la gestation entière d'un embryon / foetus à l'extérieur du corps de la femme, de la conception à la naissance.
Cette maternité machinique, pour le moins révolutionnaire, permettrait de "libérer" les femmes des diverses contraintes liées à l'enfantement, de mettre fin du coup à la malédiction biblique "tu enfanteras dans la douleur" et d'assurer enfin une égalité des hommes et des femmes face à la procréation, sans compter la "garantie de qualité" des enfants nés de cette technique. L'utérus artificiel viendrait en somme couronner un mouvement qui a consisté à prendre peu à peu en charge technoscientifiquement le processus de la reproduction humaine jusqu'à l'effacement complet du corps de la femme.
Mais, demande l'auteur, "pourquoi et depuis quand tenons- nous si ardemment à évacuer le corps maternel du scénario de l'engendrement ? Qu'est-ce qui fonde et matérialise ce désir de procréation sans corps ? Par quelle spirale sociohistorique la grossesse est-elle devenue "facultative", tant du point de vue de l'interventionnisme technoscientifique que de la désirabilité sociale? Surtout, quels sont les enjeux d'une société technicienne dans laquelle le corps maternel ne serait plus une figure cardinale de la procréation?" Répondre à ces questions, c'est faire apparaître la profonde reconfiguration sociale et technoscientifique des paramètres de la procréation et de la famille.

Sommaire

  • LE PROJET DE L'UTERUS ARTIFICIEL
  • VERS LA MEDICALISATION DE LA GROSSESSE
  • L'APPROCHE MODERNE DU CORPS ET DE LA PROCREATION
  • L'APPROCHE POSTMODERNE DU CORPS ET DE LA PROCREATION
  • L'HYSTERIE DE L'UTERUS ARTIFICIEL : LES DISCOURS SUR L'ECTOGENESE

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/03/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-89578-313-8
  • EAN
    9782895783138
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    220 pages
  • Poids
    0.34 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,00 €