La violence politique et son deuil - L'après 68 en France et en Italie (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 02/11/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
En France comme en Italie, il y a seulement quarante ans, la violence exercée au nom de la classe ouvrière était fortement exaltée. N'est-elle pas... > Lire la suite
18,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 18 décembre et le 20 décembre
ou
Votre note
En France comme en Italie, il y a seulement quarante ans, la violence exercée au nom de la classe ouvrière était fortement exaltée. N'est-elle pas " l'accoucheuse de toute vieille société ", le prélude mais aussi l'instrument de la révolution prolétarienne que les nombreux groupes d'extrême gauche de l'époque appelaient de leurs vœux ? C'est dans cette attente de l'épreuve décisive que se développent, au sortir de 68, agit-prop et " actions exemplaires ". Pourtant, très vite, la violence finit par être abandonnée, parfois même abjurée, par la majorité de ceux qui la préconisaient. Seule l'Italie connaîtra le " passage à l'acte ", qui restera cependant résiduel par rapport au nombre initial de candidats-soldats de la Révolution. Comment expliquer cette séduction du recours à la violence, intense au-delà des Alpes, plus retenue en France ? Quels ont été les ressorts de cette critique des armes qui, le plus souvent, conduira au désengagement et au retrait dans la sphère privée ? Peut-on faire le deuil de la violence politique sans " tuer le mort " : cet idéal révolutionnaire qui la légitimait ? Telles sont les questions auxquelles Isabelle Sommier s'efforce de répondre, à l'heure où la France célèbre le quarantième anniversaire des événements de mai 1968.
  • UN UTOPISME VIOLENT
    • La résurgence du mythe révolutionnaire
    • Dire la violence
    • Exercer la violence
  • ESCALADES ET INHIBITIONS
    • La difficile recherche du sujet révolutionnaire
    • L'identification de l'ennemi et l'horizon politique
  • ETAPES DU DESENGAGEMENT
    • La critique des armes
    • Destins du radicalisme politique
  • Date de parution : 02/11/2008
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Essais
  • ISBN : 978-2-7535-0609-1
  • EAN : 9782753506091
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 253 pages
  • Poids : 0.4 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 23,0 cm × 1,6 cm

Biographie d'Isabelle Sommier

Isabelle Sommier est maître de conférences en science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et directrice du Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CNRS-Paris I). Spécialiste de la violence et des mouvements sociaux, elle a notamment publié La violence révolutionnaire, Paris, Presses de Sciences Po, 2008 ; La France rebelle, en co-direction avec Xavier Crettiez, Paris, Michalon, 2006 ; Officier et communiste dans les guerres coloniales, avec Jean Brugié, Paris, Flammarion, 2005 et Le renouveau des mouvements contestataires à l'heure de la mondialisation, Paris, Flammarion, Champs, 2003.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La violence politique et son deuil - L'après 68 en France et en Italie est également présent dans les rayons

Isabelle Sommier - La violence politique et son deuil - L'après 68 en France et en Italie.
La violence politique et son deuil. L'après 68...
18,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK