La Vieille Carcas de Carcasonne - Florilège de l'humour et de l'imaginaire des noms de lieux en France (Légendes, jeux et calembours toponymiques du Moyen Age à nos jours)

Note moyenne 
Jacques-E Merceron - La Vieille Carcas de Carcasonne - Florilège de l'humour et de l'imaginaire des noms de lieux en France (Légendes, jeux et calembours toponymiques du Moyen Age à nos jours).
Pour expliquer l'origine du nom de leur petite, moyenne ou grande patrie, des centaines de traditions locales ont, du Moyen Age à nos jours, été inventées... Lire la suite
29,40 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 décembre et le 26 décembre
En librairie

Résumé

Pour expliquer l'origine du nom de leur petite, moyenne ou grande patrie, des centaines de traditions locales ont, du Moyen Age à nos jours, été inventées par le peuple de France, de Belgique et d'ailleurs. Dans cet ouvrage unique en son genre, le lecteur découvrira les secrets de l'" étymologie populaire " et l'art de rébuffer ; qui consiste à décomposer les toponymes (noms de lieux) en syllabes (Ba-paume, Bett-en-bos) pour bâtir la légende qui expliquera le nom du lieu.
Ce lecteur apprendra que César, le bon géant Gargantua, le cheval Bayard, Jésus, la Vierge, le Diable, une kyrielle de saints et de saintes et bien d'autres personnages encore ont contribué à la formation des noms de nos villes, villages, lieux-dits ! Les " savants " chroniqueurs du Moyen Age et au-delà n'étaient pas en reste : à les en croire, les Français avaient pour ancêtres des descendants de la fameuse ville de Troie.
Pas étonnant donc si l'on racontait jadis que Paris a été fondée par le Troyen Pâris, que la ville de Reims l'a été par Remus et Ajaccio par... Ajax. Quant à Carcassonne, saviez-vous qu'elle a été fondée par une Dame nommée Carcas qui sonnait du cor quand passait Charlemagne ? Les toponymes ont aussi donné lieu à une foule de jeux et de calembours : bouts-rimés destinés aux enfants, publicités, jeu des faux et des vrais départements pour mémoriser le nom des villes, énigmes, anagrammes, palindromes, charades, contrepets et autres jongleries sur le son et le sens, calembours d'une incroyable diversité.
Enfin, pour les méditations et joyeusetés toponymiques, Villon, Rabelais, Sartre, Julien Gracq, Proust, Queneau n'ont pas été en reste.

Sommaire

    • Quand très étroit font Cèze, la quête des origines : légendes et anecdotes toponymiques
    • C'est la vieille Carcas de Carcassone, la quête des origines : toponymes expliqués à partir d'un nom de héros, de monstre ou d'animal éponyme
    • C'est le carrosse de Béthune ou la voiture à un seul cheval, jeux toponymiques : calembours, étymologies fantaisistes et altérations réinterprétant des toponymes réels ou imaginaires
    • Au temps des rats d'Arras et des barbouillés d'Ancre, jeux toponymiques dans les blasons-calembours, les dictons et les blasons à armes parlantes
    • Partir à Dormillon faire un roupillon, jeux toponymiques : calembours toponymiques précédés d'une locution verbale

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/10/2006
  • Editeur
  • ISBN
    2-02-088512-3
  • EAN
    9782020885126
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    827 pages
  • Poids
    1.1 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 4,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques-E Merceron

Jacques E. Merceron, professeur de français à l'université d'Indiana (Bloomington, Etats-Unis), spécialiste de littérature médiévale et de traditions populaires, est l'auteur du Dictionnaire des saints imaginaires et facétieux (Seuil, 2002).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
29,40 €