La Puce à l'oreille - Grand Format

Note moyenne 
Raymonde Chandebise soupçonne d'adultère son mari Victor-Emmanuel, directeur d'une compagnie d'assurances. Elle lui tend un piège en lui donnant rendez-vous... Lire la suite
10,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 21 août et le 29 août
En librairie

Résumé

Raymonde Chandebise soupçonne d'adultère son mari Victor-Emmanuel, directeur d'une compagnie d'assurances. Elle lui tend un piège en lui donnant rendez-vous anonymement dans un hôtel de petite vertu : Le Minet Galant à Montretout. Monsieur Chandebise répond à l'appel en y envoyant son fidèle ami Tournel, mais il ne sait pas que le garçon d'étage, Poche, est son sosie..

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Georges Feydeau

Biographie de Georges Feydeau

Georges Léon Jules Marie Feydeau est né le 8 décembre 1862 à Paris. On dit qu'il écrit sa première pièce en 1869 à l'âge de 7 ans. En 1872, au Lycée Saint-Louis, il reçoit les encouragements d'Henri Meilhac, et en 1873, il écrit Eglantine d'Amboise. En 1882, le jeune auteur compose Par la fenêtre, pièce en un acte et en 1883, la représentation d'Amour et piano est bien accueillie par la critique. S'ensuivent la même année Gibier de potence, Le Potache, Patte en l'air, Aux antipodes.
Le Petit ménage. Puis, Feydeau part en garnison à Rouen faire son service militaire au cours duquel il rédige Tailleur pour dames, qui ne sera créé qu'en décembre 1886, trois ans plus tard. Entre 1888 et 1916, Georges Feydeau écrit plus l'une trentaine de pièces, dont les célèbres Fiancés de Loches (1888). Monsieur chasse ! (1892), Un fil à la patte (1894). L'Hôtel du Libre-Echange (1894). Le Dindon (1896), On purge bébé ! (1910).
Mais n'te promène donc pas toute nue ! (1912)... En 1899. La Dame de chez Maxim est un triomphe tandis que La Puce à l'oreille obtient. en 1907 au Théâtre des Nouveautés, un fervent succès auprès du public. Cherchant avant tout à faire rire le spectateur, pour qui il avait un immense respect. Georges Feydeau braque sa plume sur la médiocrité des existences bourgeoises, qu'il tourne en ridicule. Il est aujourd'hui encore l'un des auteurs de vaudevilles les plus joués et les plus reconnus à travers le monde.
Il s'éteint en 1921 dans une maison de santé à Rueil-Malmaison. dans laquelle il avait été interné pour des troubles psychiques dus à la syphilis.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,00 €