La mort du Vazir-Moukhtar - Poche

Lily Denis

(Traducteur)

,

Louis Aragon

(Préfacier)

Note moyenne 
"Il s'agit du plus extraordinaire roman historique qui se puisse lire. Le héros en est Alexandre Griboïedov, diplomate, certes, mais aussi poète, la... Lire la suite
9,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 27 septembre
En librairie

Résumé

"Il s'agit du plus extraordinaire roman historique qui se puisse lire. Le héros en est Alexandre Griboïedov, diplomate, certes, mais aussi poète, la seconde figure du romantisme russe à côté de Pouchkine. Moscou, Pétersbourg, les routes du Sud, Tiflis, Tabriz, Téhéran... C'est l'histoire de cet homme, ses amours, ses aventures, ses moments d'indifférence, ses témérités, son audace : un fantastique défilé d'êtres humains, la haute société, les gens de lettres, les militaires, les fonctionnaires, les marchands, les espions politiques, tout le pays, et au-delà des frontières persanes les déserteurs, les eunuques, la cour du chah, les princes prêts à s'égorger les uns les autres...
Je n'ai jamais rien lu d'aussi éblouissant que ce tourbillon d'hommes et de femmes qui dure un peu moins d'une année." Aragon

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-271082-7
  • EAN
    9782072710827
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    712 pages
  • Poids
    0.37 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 2,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Iouri Tynianov

Iouri Nikolaïevitch Tynianov est né en 1894 dans le gouvernement de Vitebsk. En 1921, il publie un livre d'histoire littéraire, Dostoïevski et Gogol. Son oeuvre critique se complète avec Problèmes de la langue des vers (1924) et Archaïques et novateurs (1929). Son roman Le disgracié paraît en 1925. De 1927 à 1933, il publie, outre les trois nouvelles contenues dans Le lieutenant Kijé, La mort du Vazir-Moukhtar que voici.
La jeunesse de Pouchkine, son dernier livre, date de 1937. Tynianov meurt en 1943. Son nom n'est guère prononcé en U.R.S.S. jusqu'au IIe Congrès des Ecrivains soviétiques (décembre 1954).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La mort du Vazir-Moukhtar est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,50 €