La malfaçon - Monnaie européenne et souveraineté démocratique

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
L'européisme est devenu le pire ennemi de l'Europe. Ne voulant plus que "l'Europe" intransitivement, c'est-à-dire sans le moindre égard pour ses contenus... Lire la suite
20,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 septembre et le 25 septembre
En librairie

Résumé

L'européisme est devenu le pire ennemi de l'Europe. Ne voulant plus que "l'Europe" intransitivement, c'est-à-dire sans le moindre égard pour ses contenus concrets, prêt s'il le faut à martyriser des peuples entiers, en Grèce, au Portugal ou en Espagne, il est devenu une obstination aveugle auquel il est temps de mettre un coup d'arrêt. Au-delà de ses pires désastres économiques, sa tare majeure, et congénitale, est politique : le déni absolu de toute expression des souverainetés populaires.
Certains, à gauche, continuent cependant de croire qu'on pourra changer l'euro austéritaire en un euro social. Mais, la crise présente l'a assez démontré, une monnaie unique aimable suppose d'être parachevée par une union politique authentique que l'européisme présuppose sur le mode de la pure pétition de principe sans jamais vouloir en analyser les exigeantes (et improbables) conditions de possibilité.
Aussi bien l'urgence économique et sociale que la disponibilité immédiate des institutions matérielles et symboliques de la souveraineté commandent alors de réexaminer de près l'option des monnaies nationales. Sous deux codicilles cependant : 1) reconstruire les concepts de souveraineté et de nation d'une manière qui les rendent irrécupérables par l'extrême-droite ; 2) réaffirmer que défaire la monnaie européenne, de toute façon aussi mortifère que non-viable, n'exclut nullement de continuer à œuvrer pour l'approfondissement résolu de tous les autres liens entre les peuples européens et enfin de faire Europe autrement que par l'économie !, ni même de penser à refaire un commun monétaire européen, sous la forme non plus d'une monnaie unique mais d'une monnaie commune.

Caractéristiques

  • Date de parution
    26/03/2014
  • Editeur
  • ISBN
    979-10-209-0093-7
  • EAN
    9791020900937
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    295 pages
  • Poids
    0.383 Kg
  • Dimensions
    14,6 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

L'éditeur en parle

Un livre qui, dans la perspective des élections européennes, sera au coeur du débat.

À propos de l'auteur

Biographie de Frédéric Lordon

Frédéric Lordon est économiste. Directeur de recherche au CNRS et membre du fameux collectif "les économistes atterrés", ses travaux visent à rapprocher les sciences économiques de la sociologie. Auteur de nombreux best-sellers, dont D'un retournement l'autre, ou La Société des affects. Pour un structuralisme des passions au Seuil.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,50 €