La folie Evaluation - Les nouvelles fabriques de la servitude (Broché)

  • Mille et une Nuits

  • Paru le : 02/11/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
« En ce début de XXIe siècle, en Occident, la folie sociale a pris un nouveau nom, celui d’ÉVALUATION. » Le mot essaime partout. Il est à la fois... > Lire la suite
18,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 23 décembre et le 28 décembre
ou
ou
Votre note
« En ce début de XXIe siècle, en Occident, la folie sociale a pris un nouveau nom, celui d’ÉVALUATION. » Le mot essaime partout. Il est à la fois le dispositif et le symptôme d’un mode de contrôle social contemporain particulièrement dangereux. La société occidentale demande maintenant à ceux qu’elle missionne, dans tous les domaines d’activité, de lui rendre des comptes – ce qui paraît très légitime –, mais en faisant de cette exigence un instrument de normalisation généralisée.
On sait quel malaise cela génère. Il ne s’agit en fait pas tant de « rendre compte » que de s’en trouver, par ce biais, asservi. Les auteurs examinent le processus en cours. La « machine évaluative », alors même qu’elle donne de nombreux signes d’essoufflement, continue pourtant à se développer, et les tentatives effectuées tant pour la dénoncer que pour tenter d’en limiter les effets délétères n’amènent pour l’instant qu’à la renforcer.
Les agences d'évaluation, diverses et variées, constituent aujourd'hui la nouvelle manière de donner des ordres et de faire de la politique sans en avoir l'air. Le contrat social de la démocratie est bel et bien entamé, si ce n’est rompu par cette forme de dictature que sont les chiffres : chiffres que l’on fait croire « évidents » et « naturels », alors même qu’ils se déduisent des rapports de force sociaux et symboliques.
Il faut réinterroger la notion de « valeur » pour combattre efficacement l’évaluation.Alain Abelhauser, Roland Gori et Marie-Jean Sauret, sont tous trois psychanalystes, professeurs de psychopathologie à l’université, et membres du collectif l’Appel des appels. Ils ont notamment participé à la publication de l’ouvrage L’Appel des appels. Pour une insurrection des consciences (Mille et une nuits, 2009).
  • LE CULTE DU CHIFFRE, LA MORT DE L'HUMAIN
    • L'évaluation pernicieuse
    • Une nouvelle manière de donner des ordres ?
    • Eloge de la singularité
  • PSYCHOTHERAPIES ET RECHERCHE UNIVERSITAIRE SUR LA SELLETTE
    • Le prix de l'"inévaluable"
    • L'époque psychothérapeutique
    • Tous techniciens évalués
  • POUR CONCLURE : LA VALEUR EST-ELLE SOLUBLE DANS LA PENSEE DES AFFAIRES ?
  • Date de parution : 02/11/2011
  • Editeur : Mille et une Nuits
  • ISBN : 978-2-7555-0631-0
  • EAN : 9782755506310
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 203 pages
  • Poids : 0.29 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,5 cm
Alain Abelhauser est psychanalyste, professeur des Universités, directeur de recherche en psychopathologie et psychanalyse. Il est vice-président de l'Université Rennes-II. Roland Gori est l'un des initiateurs de l'Appel des appels. Psychanalyste, membre de l'Espace analytique, il est professeur de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université d'Aix-Marseille.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La folie Evaluation - Les nouvelles fabriques de la servitude est également présent dans les rayons

Alain Abelhauser et Roland Gori - La folie Evaluation - Les nouvelles fabriques de la servitude.
La folie Evaluation. Les nouvelles fabriques de la...
18,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK