La Faille syro-africaine - Poèmes et proses

Bee Formentalli

(Commentateur (texte))

Note moyenne 
Avoth Yeshurun - La Faille syro-africaine - Poèmes et proses.
"Qu'est-ce qu'un poème ? De l'air. Tu pars avec un vers, tu pars avec lui dans la rue. Et la rue te le bouscule. Et la voilà qui parle à travers toi... Lire la suite
24,40 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 septembre et le 29 septembre
En librairie

Résumé

"Qu'est-ce qu'un poème ? De l'air. Tu pars avec un vers, tu pars avec lui dans la rue. Et la rue te le bouscule. Et la voilà qui parle à travers toi dans la langue des bouleversements, dans la langue des commentaires, dans la langue des oubliements, dans la langue des dérisions, et ton appartement, elle te le met sens dessus dessous, et quand tu rentres chez toi, qu'est-ce que tu vois ? Des baluchons, rien qu'un tas de baluchons. Tu avales tout ça comme chapeau pointu, comme parapluie cassé. Jusqu'à ce que ça te soit broyé dans le ventre, et que du ventre tu entendes ta voix monter. Tout ce que j'ai rapporté du dehors, je ne l'ai que sur le bout de la langue. Je suis venu au pays et j'ai eu l'impression de me trouver dans les coulisses. J'ai marché, juché sur des shtulzin, des échasses. J'avais soif de changement. C'est naïf. Et pourtant. Tout ce qui m'arrive, je ne l'ai que sur le bout de la langue. Et quand vient le moment de trancher un défilé nouveau dans la masse de l'eau - alors ça sort de toi à travers le feu ou à travers l'eau. [...] Vois, vois là-bas : quelqu'un se tient-il sur les rails ? On entend le bruit des voies ferrées qu'on fourbit. Des trains qui passent. Suhasu suhasu suhasu suhasu. Il y a quelqu'un là-bas. Des mots tombent dans l'air comme des feuilles. Mais la langue, comment qu'elle me tombe dans la bouche ! Ce sont des traductions de mots. Pas de quoi en rougir. Mais de quoi faire souffrir, oui." AVOT YESHURUN, "Le temps sphérique". L'œuvre de Yeshurun s'écrit dans la tension entre le monde divin de la Promesse et la prose brutale de l'Histoire. Dévasté par le destin tragique des réfugiés arabes de 1948, qui met à mal son idée du pays d'Israël, Yeshurun porte sur un univers fracassé, disqualifié par l'Histoire, un regard décapé par une expérience cruciale. En voulant permettre à ce monde de "signifier" à nouveau dans l'horizon du poème, son œuvre marche à la rencontre de l'autre, l'attestant dans son altérité absolue, avec une langue abrupte, impure et sauvage, une langue de sang-mêlé, qui accueille toutes les différences et toutes les dissonances.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/05/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7427-6071-7
  • EAN
    9782742760718
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    248 pages
  • Poids
    0.325 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 24,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Avoth Yeshurun

Avot Yesburun (1903-1992) acquiert sa notoriété dans les années 1970, après avoir été longtemps exclu de la scène littéraire israélienne en raison de positions politiques considérées comme inacceptables. Né en Ukraine; il émigre en Israël en 1925. Sa famille est anéantie lors de la Shoah. Il passe une grande partie de son existence dans les régions rurales et les villages juifs et arabes avant de devenir un collaborateur régulier du journal littéraire Siman Kriah. Quelques jours avant sa mort, il est déclaré lauréat du Grand Prix Israël pour la poésie, refusé par sa fille, Relit.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

24,40 €