La danse de l’araignée - Poche

Note moyenne 
"Bavarder entre la banlieue parisienne et la prison argentine où se trouve mon père, c'est un peu comme du tir à l'arc - avec de l'exercice et un peu... Lire la suite
6,80 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 22 mai
En librairie

Résumé

"Bavarder entre la banlieue parisienne et la prison argentine où se trouve mon père, c'est un peu comme du tir à l'arc - avec de l'exercice et un peu d'application, on arrive à atteindre le point de mire, l'endroit précis du calendrier où nous nous sommes donné rendez-vous. Il faut juste me laisser le temps de glisser ma nouvelle petite clé dans la boîte aux lettres métallique, attendre que je déchire l'enveloppe.
Voilà, j'y suis". On retrouve dans La danse de l'araignée la tonalité légère et acidulée qui faisait tout le charme de Manèges - la jeune narratrice racontait alors son enfance en Argentine au temps de la dictature - comme du Bleu des abeilles, qui retraçait son arrivée en banlieue parisienne et l'apprentissage émerveillé de la langue française. Ici, c'est le temps de l'adolescence qui est évoqué.
Ses bouleversements troublants et la correspondance régulière avec le père emprisonné tissent une toile subtile où présent, passé et imaginaire prennent tour à tour le dessus.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/10/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-279335-6
  • EAN
    9782072793356
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    165 pages
  • Poids
    0.114 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"Bavarder entre la banlieue parisienne et la prison argentine où se trouve mon père, c'est un peu comme du tir à l'arc - avec de l'expérience et un peu d'application, on arrive à atteindre notre point de mire, l'endroit précis du calendrier où nous nous sommes donné rendez-vous". Deux ans après avoir fui la dictature argentine, la jeune narratrice raconte son installation à Bagnolet avec sa mère et leur amie Amalia.
Par petites touches, elle évoque les aléas de l'adolescence, son collège de cité, la correspondance avec son père, emprisonné à La Plata. La danse de l'araignée fait entendre une musique d'exil chantée par une voix d'enfant. On y retrouve la tonalité légère et acidulée qui faisait tout le charme de Manèges et du Bleu des abeilles. "Une voix délicate, précise et douce, pour recomposer un passé tissé d'incertitudes et de découvertes".
Jean-Claude Raspiengeas, La Croix.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,80 €