LA CATHEDRALE ILLUSTREE DE HUGO A MONET. Regard romantique et modernité

Note moyenne 
Ségolène Le Men - .
Au début du XIXe siècle, le retour au gothique, puis le développement des procédés de reproduction graphique multiplient frontispices et vignettes... Lire la suite
30,50 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Au début du XIXe siècle, le retour au gothique, puis le développement des procédés de reproduction graphique multiplient frontispices et vignettes dans les ouvrages romantiques. La diffusion à grande échelle de recueils de voyages largement illustrés de gravures, où se mêlent le passé redécouvert et le présent des sites, les lanternes magiques, l'apparition de la " photographie ", participent au foisonnement de l'image et développent au cours du siècle une nouvelle culture visuelle. S'appuyant sur le roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, paru en 1831, et ses différentes versions illustrées, l'auteur fait apparaître dans cet exemple emblématique que la construction, l'écriture et l'illustration du texte procèdent d'un même regard. Dans le chapitre " Ceci tuera cela ", Hugo médite sur le statut de l'imprimé face à l'architecture mais, par son écriture, donne à voir le livre comme une " cathédrale de poche ", où se déploient une suite de tableaux qui s'inspirent du retable et du vitrail comme des spectacles d'optique populaire. Qu'elle soit peinte ou lithographiée, ou bien restaurée par l'écrivain, le graveur ou l'architecte, la " cathédrale illustrée " contribue à forger le concept de série. Les multiples aspects de l'édifice varient selon un parcours d'approche fondé sur l'esthétique pittoresque du jardin paysager et des itinéraires touristiques ; ils se transforment sous les effets du pinceau de lumière des vignettes de Turner, des photographies de Bisson ou des héliographies de Charles Nègre. Ainsi peut naître un art sériel de la composition littéraire et picturale, fondé sur la répétition et la variation. Ces bouleversements, tout à la fois expérimentaux et quotidiens, techniques et graphiques, vont trouver leur aboutissement dans ce qu'il est convenu d'appeler la révolution de l'art moderne à la fin du siècle.

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/01/1999
  • Editeur
  • ISBN
    2-271-05574-1
  • EAN
    9782271055743
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    222 pages
  • Poids
    0.75 Kg
  • Dimensions
    19,6 cm × 27,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Ségolène Le Men

Ségolène LE MEN, chercheur CNRS au musée d'Orsay, puis professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Paris-X Nanterre, auteur d'ouvrages sur la pédagogie par l'image, l'affiche et la caricature, est spécialiste de l'édition illustrée en France au XIXe siècle.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK