L'esthétique du sublime dans les peintures skakespeariennes d'Henry Füssli (1741-1825)

Note moyenne 
Nathalie Padilla - L'esthétique du sublime dans les peintures skakespeariennes d'Henry Füssli (1741-1825).
Artiste anglo-suisse, Johann Heinrich Füssli (1741-1825) reste l'une des figures majeures de la peinture shakespearienne qui vit le jour en 1728 avec... Lire la suite
38,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 21 septembre et le 25 septembre
En librairie

Résumé

Artiste anglo-suisse, Johann Heinrich Füssli (1741-1825) reste l'une des figures majeures de la peinture shakespearienne qui vit le jour en 1728 avec William Hogarth. Füssli applique une esthétique du sublime à l'espace et au corps humain. Bien qu'il ait recours à des théories du sublime comme celle d'Edmund Burke (empruntée par de nombreux peintres shakespeariens ou non), de John Dennis ou de Jonathan Richardson, l'artiste exprime une forme picturale du sublime qui diffère de celles choisies par ses contemporains. S'appuyant notamment sur la science pour représenter un expressionnisme émotionnel, Füssli offre à son spectateur un sublime de la révélation, visant à élever le personnage shakespearien.

Sommaire

  • SUBLIME ET CORRESPONDANCE DES ARTS
    • Une esthétique de la privation
  • SUBLIME ET SCIENCE
    • Rencontre de l'art et de la science
  • SUBLIME ET REVELATION DE LA COMPLEXITE DU PERSONNAGE SHAKESPEARIEN
    • Sublime et pouvoir

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/03/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-06654-0
  • EAN
    9782296066540
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    420 pages
  • Poids
    0.75 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nathalie Padilla

Nathalie Padilla est l'auteur de L'esthétique du sublime dans les peintures shakespeariennes d'Henry Füssli (1741-1825), première thèse française sur cet artiste, soutenue en novembre 2004. Publiée dans le Bulletin de la société d'études anglo-américaines des XVII et XVIIIe siècles et dans La Revue LISA, Nathalie Padilla est intervenue dans plusieurs colloques sur l'oeuvre peint de Füssli. Elle est professeur d'anglais au lycée Jean Monnet, Montpellier.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
38,00 €