Julien Freund - Au coeur du politique

Note moyenne 
Pierre-André Taguieff - Julien Freund - Au coeur du politique.
Philosophe, sociologue et historien des idées, Julien Freund (1921-1993) est l'un des rares penseurs du politique que la France a vu naître au XXe siècle.... Lire la suite
18,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 16 avril et le 21 avril
En librairie

Résumé

Philosophe, sociologue et historien des idées, Julien Freund (1921-1993) est l'un des rares penseurs du politique que la France a vu naître au XXe siècle. Avec Jacques Maritain, Bertrand de Jouvenel et Raymond Aron, et aussi Claude Lefort ou Cornelius Castoriadis, il fut du petit nombre de ceux qui ont représenté la philosophie politique de langue française. Formé par une lecture continuée de Max Weber, Freund fut un penseur du politique partagé entre un héritage aristotélicien assumé et une influence schmittienne reconnue autant que réfléchie.
Son courage intellectuel et sa lucidité lui valurent d'être frappé d'ostracisme, après Mai 68, par une intelligentsia de gauche modelée par le marxisme et soucieuse de conserver le pouvoir intellectuel. Machiavélien pratiquant la vertu d'espérance, Freund fut un libéral conservateur insatisfait. Sa pensée politique, fondée sur la thèse que la politique vit du conflit, oscille entre un libéralisme combatif et un conservatisme éclairé, indissociable d'une réinterprétation sélective de la tradition occidentale, selon lui menacée d'autodestruction.
Dans la chaîne idéale d'éclaireurs qui, dans la France du XXe siècle, va de Paul Valéry à Raymond Aron, l'" inconformiste " Freund a sa place.

Sommaire

    • L'essence du politique: le pavé dans la mare
    • Aux origines du scandale: la découverte de Cari Schmitt
    • Le cas Schmitt
    • Penser le conflit
    • De la Résistance à la thèse de doctorat: lectures formatrices
    • Dissiper les illusions moralisantes
    • Ce que signifie le décisionnisme
    • Pluralité des sphères d'activité
    • Crise, déclin, décadence
    • De l'espérance
    • L'illusion pacifiste
    • Coudoiements et ostracismes
    • Racisme et antiracisme: réflexions politiquement incorrectes
    • Conservatisme et libéralisme
    • La question Schmitt
    • Un paradigme perdu : le bon éducateur
    • L'autorité aristotélicienne et les penseurs déplaisants
    • Penser au milieu des ruines

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/01/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7103-2947-3
  • EAN
    9782710329473
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    154 pages
  • Poids
    0.205 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Pierre-André Taguieff

Historien des idées, philosophe et politologue, Pierre-André Taguieff, né en 1946, est directeur de re cherche au CNRS. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La République enlisée (2005), L'Imaginaire du complot mondial (2006) et les Contre-Réactionnaires (2007).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,30 €