Haïku - Cet autre monde, édition bilingue français-anglais

Patrick Blanche

(Traducteur)

,

Julia Wright

(Préfacier)

Note moyenne 
Richard Wright - Haïku - Cet autre monde, édition bilingue français-anglais.
"L'un des derniers souvenirs que j'ai de mon père, au cours de l'été et de l'automne qui précédèrent sa mort, est son travail de composition de... Lire la suite
23,35 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 4 octobre et le 6 octobre
En librairie

Résumé

"L'un des derniers souvenirs que j'ai de mon père, au cours de l'été et de l'automne qui précédèrent sa mort, est son travail de composition de ces milliers de haïkus. On ne le voyait jamais sans sa collection de haïkus sous le bras [... ] et je me rappelle qu'il en suspendait des pages et des pages, comme pour les faire sécher, sur de longues tiges de métal tendues à travers l'étroit coin-bureau de son minuscule studio parisien privé de lumière, ainsi qu'il le faisait pour les photographies abstraites qu'il avait l'habitude de composer et qu'il développait lui-même au début de son exil parisien".
Julia Wright.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/04/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7103-3126-1
  • EAN
    9782710331261
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    301 pages
  • Poids
    0.295 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"L'un des derniers souvenirs que j'ai de mon père, au cours de l'été et de l'automne qui précédèrent sa mort, est son travail de composition de ces milliers de haïkus. On ne le voyait jamais sans sa collection de haïkus sous le bras [... ] et je me rappelle qu'il en suspendait des pages et des pages, comme pour les faire sécher.

À propos de l'auteur

Biographie de Richard Wright

Richard Wright est né en 1908 à Natchez, dans le Mississippi, où il connut dès l’enfance la violence de la ségrégation raciale. De bonne heure, il part chercher du travail dans le Nord, à Chicago, où il écrit un recueil de nouvelles sur son enfance, Les enfants de l’oncle Tom (1938). Son premier roman, Un enfant du pays (1940) lui confère une renommée immédiate qui fait de lui le premier grand romancier noir américain.
A partir de 1946, il s’installe à Paris où il est accueilli par Jean-Paul Sartre et le groupe des Temps modernes. Il est mort en 1960.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

23,35 €