Energies extrêmes (Relié)

  • Futuropolis

  • Paru le : 28/08/2014
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Depuis 2011, la France est le premier pays au monde à avoir officiellement interdit la technique de fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation... > Lire la suite
19,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 25 janvier et le 30 janvier
ou
Votre note
Depuis 2011, la France est le premier pays au monde à avoir officiellement interdit la technique de fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste. Pourtant la situation n'est pas close et à l'intérieur même du gouvernement actuel, pro et anti gaz de schiste s'affrontent. Doit-on sous prétexte d'indépendance énergétique et d'emplois, laisser détruire et polluer notre territoire ? A t-on besoin d'une énième énergie de transition avant de passer à un autre modèle ? Avec Energies extrêmes, Sylvain Lapoix et Daniel Blancou nous expliquent l'origine de cette énergie fossile, et comment des grandes entreprises américaines y ont vu un intérêt suite aux chocs pétroliers des années 70.
Nous suivons également les lobbyings que cela provoque chez les partisans comme les opposants. Enfin, ce livre nous montre comment cette nouvelle énergie redessine la géopolitique mondiale.
  • Date de parution : 28/08/2014
  • Editeur : Futuropolis
  • ISBN : 978-2-7548-1102-6
  • EAN : 9782754811026
  • Format : Album
  • Présentation : Relié
  • Nb. de pages : 136 pages
  • Poids : 0.689 Kg
  • Dimensions : 20,0 cm × 27,0 cm × 1,6 cm
""Klezmer" est peut-être une réponse ashkénaze au "Chat du Rabbin". Les héros sont presque tous juifs mais ils passent plus de temps à jouer de la musique qu'à penser à Dieu. Ce sont des musiciens sans argent embringués dans un feuilleton slave. Ils traînent leurs instruments dans les steppes d'Ukraine, à Odessa, dans des campements gitans. Je voulais que Michel Strogoff rencontre un Juif vert de Chagall : la grande aventure rejoint le violon sur le toit.
Pour les aquarelles, le rythme du récit, j'ai travaillé en pensant à Hugo Pratt. Mais aussi à Quentin Blake, et à Sempé. La mémoire, ça ne sert pas à jouer les victimes ou à exiger des égards ou des réparations. Savoir, c'est une fin en soi. Ceux qui veulent que ça serve à quelque chose n'ont pas de conscience et méprisent leurs morts. A la rigueur, on peut chanter de vieilles chansons. Fidèle à cette idée qu'il vaut mieux pratiquer des activités inutiles qu'entreprendre des actions néfastes, je mets mon souvenir dans des chants klezmer.
Il est mieux là qu'ailleurs" (Joann Sfar). Age de lecture : à partir de 15 ans.
Sylvain Lapoix se définit lui-même comme un journaliste politique engagé et un brin utopiste. Il a couvert la campagne présidentielle pour Marianne2 avant de s'ouvrir à l'économie. Enquêteur sur OWNI depuis septembre 2010, il cherche la petite bête dans les domaines de l'énergie, de l'écologie et des partis politiques. Daniel Blancou est né en 1976 et vit à Schiltigheim. Passionné de dessin, il a travaillé pour l'édition jeunesse avant de se lancer dans la bande dessinée en 2008.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Sylvain Lapoix et Daniel Blancou - Energies extrêmes.
Energies extrêmes
19,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK