Contre-révolution culturelle - Il n'y a d'âme des peuples que populaire - Grand Format

Note moyenne 
Parce que, comme cela a été judicieusement observé, la culture est ce qu'il reste quand on a tout perdu, nous ne réaliserons quelque chose qu'avec... Lire la suite
10,20 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 29 août et le 2 septembre
En librairie

Résumé

Parce que, comme cela a été judicieusement observé, la culture est ce qu'il reste quand on a tout perdu, nous ne réaliserons quelque chose qu'avec "ce qu'il reste". Au fait, que reste-t-il donc des humanités surannées ? Tout au plus, quelques personnes éduquées se rengorgeant de ce qu'elles se rappellent vaguement... Mais les principes élémentaires d'honneur, de beauté, de politesse et de candeur, dont les feues "humanités" devaient être censément porteuses, qu'en reste-t-il ? Osons le dire : pour tout dire, il n'en reste pour ainsi dire rien.
Parce qu'un monde dans lequel la quasi totalité des analphabètes ne sait plus s'exprimer oralement est un monde voué à la cuistrerie des plumitifs, dans l'un des deux meilleurs cas, et à l'éducation dispensée par des ignares arrogants, dans le second. Il faut rebâtir une culture d'urgence, avec l'aide des oeuvres des quelques hommes de l'art qui se sont rudement consacrés à leur devoir dans notre contemporain.
Et il ne faut pas confondre les bonshommes de l'art avec les mauvaises personnes de l'artifice et de la flagornerie. Il ne faut pas laisser croître les tiges des productions vicieuses et perfides dont les opaques frondaisons cherchent à étouffer l'épanouissement des quelques fleurs encore sauvages susceptibles d'éclore... Et, dans cette perspective, refusons avec constance de nous enthousiasmer avec les hyènes pour n'importe quelle charogne exhibée et saluée par les chorales médiatiques.
Seule, une culture un tantinet recouvrée permettra d'entrebâiller les horizons soigneusement bouchés par les perspectives préfabriquées. Or, ces perspectives, débordantes d'aspartam rutilant, sont les métastases de la pensée cancérigène inoculée dans les consciences.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-1-907847-01-1
  • EAN
    9781907847011
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    104 pages
  • Poids
    0.111 Kg
  • Dimensions
    14,8 cm × 21,0 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Tropinka : du russe, "la voie étroite" la collection de livres intérieurs offert extérieurement comme actes de dépouillements, de manuels ouvrant au courant d'inversion d'une historiographie secrète (mystikos), sera l'inverse d'un programme et l'inversion d'une collection pour collectionneur. Portes étroites ouvrant sur la voie étroite.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,20 €